Mémoire à bulles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les mémoires à bulles magnétiques ont eu une brève existence dans les années 1980. Elles étaient composées de blocs qui se lisaient comme un registre à décalage. Comme la lecture était destructrice, il fallait réécrire à l'autre bout du registre jusqu'à avoir effectué un tour complet. Les données étaient conservées en l'absence d'alimentation, ce qui avait fait naître de grands espoirs pour le stockage de masse. La technologie des bulles a été abandonnée au profit des disques durs plus rapides, de plus grande capacité et plus économiques.

Liens externes[modifier | modifier le code]