Warnachaire II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Warnachaire II ou Garnier II, mort en 626 ou 628, est un aristocrate franc de l'époque mérovingienne, maire du Palais du royaume de Bourgogne de 612 à sa mort, et du royaume d'Austrasie de 613 à 614.

Biographie[modifier | modifier le code]

Warnachaire épouse une fille de Clotaire II, Berthe[réf. nécessaire].

Il débute sa carrière sous la minorité de Thierry II, roi de Bourgogne à partir de 595, la régence étant détenue par Brunehilde (Brunehaut), grand-mère du roi.

Il devient maire du palais en 612, juste après la réunification de l'Austrasie et de la Bourgogne, du fait de la mort de Thibert, roi d'Austrasie.

Thierry II étant mort peu après, à l'avènement du jeune Sigebert II, Warnachaire prend la tête du mouvement de rébellion des grands de Bourgogne contre la politique centralisatrice de la reine Brunehilde.

Il trahit celle-ci en 613 en faveur du roi de Neustrie Clotaire II, qu'il laisse envahir la Bourgogne et l'Austrasie et exécuter Brunehilde, Sigebert et son frère Corbus.

Clotaire ayant ainsi réussi à réunifier le regnum francorum, Warnachaire continue d'assurer le majorat du palais de Bourgogne jusqu'à sa mort en 626 (ou 628, année où il aurait convoqué un concile des évêques bourguignons).

Il laisse un fils, Godin, qui épousa sa seconde épouse[réf. nécessaire].