Drogon de Champagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Drogo ou Drocus[1] († 708), noms actuellement francisé en Drogon ou Dreux, duc de Champagne, est le fils aîné de Pépin de Herstal (v.645714), maire des palais d'Austrasie, de Neustrie et de Bourgogne, et de Plectrude.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est nommé duc de Champagne en 690, puis duc des Bourguignons après 697. Il meurt au printemps de l'année 708 et son père le fait inhumer dans l'abbaye Saint-Arnoul de Metz[2],[3].

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Dans le but de se concilier la noblesse de la Neustrie, son père le marie avec Adaltrude, fille de Berchaire, ancien maire du palais de Neustrie de 686 à 687, et d'Anstrude, elle-même fille de Waratton, également maire du palais de Neustrie de 680 à 686[4],[5], lequel était probablement apparenté à Ebroïn, maire du palais de Neustrie de 658 à 680[6].

De ce mariage sont nés quatre enfants[7] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fondation for Medieval Genealogy : Drogon
  2. Riché 1983, p. 38 et 43.
  3. Settipani 1993, p. 161.
  4. Riché 1983, p. 37.
  5. Settipani 1993, p. 161-2.
  6. Fondation for Medieval Genealogy : Ebroïn, Waratto et Giselmar.
  7. Settipani 1993, p. 162.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]