Volumen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le volumen est une bande de matière support d'une écriture – le plus souvent à base de papyrus – qui s'enroule naturellement. Le codex était plus apprécié que le volumen.

Forme[modifier | modifier le code]

Rouleau de la Torah

La longueur d'un rouleau peut être de quelques mètres tandis que sa largeur/hauteur est de 30 à 40 centimètres.

Il a d'abord été vertical, le début est dans le rouleau supérieur, la fin dans le rouleau inférieur, le texte étant écrit et se déroulant en une suite continue. Le texte était généralement écrit sur la face intérieure du rouleau, mais il pouvait aussi être écrit des deux côtés : dans l'Apocalypse de saint Jean, le livre aux sept sceaux est dit écrit « devant et derrière » (ou au recto et au verso).

Ensuite, il s'est déroulé horizontalement, en tenant la partie du rouleau qui correspond au début du texte dans la main gauche, la fin dans la main droite, le texte écrit par blocs se suivant à l'horizontale.

Fabrication[modifier | modifier le code]

La source quasi unique de roseau produisant le papyrus étant la vallée du Nil, elle s'est tarie pour l'Europe à l'invasion des Arabes au VIIIe siècle, après une trentaine de siècles d'usage du volumen.[réf. nécessaire] Le collage des feuillets successifs pour former une longue bande était le métier du glutinator (colleur), exercé par des esclaves ou des affranchis.

Concurrence du codex[modifier | modifier le code]

Vers le IIIe siècle, le codex de parchemin a commencé à remplacer le volumen qui avait pour inconvénient d'obliger à une lecture séquentielle des différents textes placés à la suite les uns des autres. Le codex avait l'avantage de permettre d'accéder directement, par feuilletage, aux pages placées en son milieu. Rendu aisément reproductible grâce à l'impression du papier sur bois et sur métal, il est devenu le livre imprimé qui, à la fin, du XVe siècle, bouleverse l'économie du savoir et de sa transmission.

Usage[modifier | modifier le code]

Le mode de lecture du volumen a connu une réinterprétation inattendue dans le mode de déroulé propre à la lecture sur les écrans associés aux ordinateurs à partir de 1960. Il est souvent vertical, parfois horizontal (notamment dans les applications permettant d'écrire et/ou de lire des partitions de musique) et son codex historique est apparu avec les hyperliens.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]