Trois sœurs (Australie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Three Sisters et Trois sœurs.
Trois sœurs
Vue des Trois sœurs.
Vue des Trois sœurs.
Localisation
Pays Drapeau de l'Australie Australie
État Nouvelle-Galles du Sud
Localité Katoomba
Coordonnées géographiques 33° 44′ 08″ S 150° 18′ 52″ E / -33.73556, 150.31444 ()33° 44′ 08″ S 150° 18′ 52″ E / -33.73556, 150.31444 ()  

Géolocalisation sur la carte : Australie

(Voir situation sur carte : Australie)
Trois sœurs

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Galles du Sud

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Galles du Sud)
Trois sœurs

Les Trois sœurs (Three Sisters en anglais) sont des rochers célèbres des Montagnes Bleues, dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.

Situation et aspect[modifier | modifier le code]

Les rochers des Trois Sœurs sont situés dans les Montagnes bleues, sur la limite sud de la ville de Katoomba (à 2 kilomètres de la gare). Elle touchent les contreforts d'une falaise qui surplombe la vallée Jamison, se détachant ainsi sur un paysage magnifique. Les rochers sont nommés d'après les noms aborigènes de Meehni (922 m), Wimlah (918 m), et Gunnedoo (906 m).

C'est l'érosion par le vent et la pluie qui a taillé, et qui continue encore de modeler, ces trois rochers, dans le grès. On peut supposer qu'un jour, cette même érosion les détruira complètement.

Les Trois Sœurs au coucher du soleil.

La légende[modifier | modifier le code]

Statues illustrant la légende au Katoomba Scenic World.

Une légende[1] raconte que les trois sœurs étaient auparavant humaines, et qu'elles étaient tombées amoureuses de jeunes hommes d'une tribu voisine, mais que leur mariage était interdit par les lois tribales.

Une guerre aurait découlé de cet incident, et un ancien aurait changé les trois sœurs en pierres, dans le but de les protéger. Cet ancien ayant malheureusement été tué au combat et personne ne sachant comment les délivrer, elles restèrent ainsi pour l'éternité.


Cette légende est faussement racontée comme étant aborigène. C'est en fait l'industrie du tourisme qui l'a montée de toutes pièces pour donner plus de charme au lieu[2].

La tribu aborigène locale Gundungurra, propriétaire des lieux, véhicule également des légendes incluant la formation du site.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Ces rochers sont aujourd'hui un haut lieu du tourisme en Australie, et leur visite en est facilitée par la proximité de la ville de Sydney.

Le point de vue est également réputé comme l'une des plus belles vues panoramiques d'Australie[3].

Un escalier de 800 marches, le Giant Stairway, permet de descendre, depuis l'un des trois rochers, vers le fond de la vallée. Un train touristique assure la remontée sans fatigue.

Sources, notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il existe différentes versions de cette légende, certaines étant très éloignées de celle racontée ici
  2. (en) Anne Sarzin, « Myth and meaning in the Blue Mountains », UTS: Newsroom > U:Read it, University of Technology,‎ 2003-11-03 (lire en ligne)
  3. Vue panoramique des Trois Sœurs

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]