TransManche Link

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Transmanche Link, abrégé sous le sigle TML, est un consortium de dix entreprises de BTP (cinq françaises et cinq britanniques) créé le pour construire le tunnel sous la Manche[1].

Ce consortium était constitué d'un groupement d'intérêt économique (TransManche Construction) regroupant les cinq entreprises françaises, et d'une coentreprise (joint-venture : TransLink JV) composée par les cinq entreprises britanniques[1].

Il a cessé d'exister lorsque la construction du tunnel a été terminée.

Les entreprises françaises[modifier | modifier le code]

les entreprises britanniques[modifier | modifier le code]

  • Balfour Beatty Construction Ltd
  • Costain Civil Engineering Ltd
  • Tarmac Construction Ltd
  • Taylor Woodrow Construction Holdings Ltd
  • Wimpey Major Projects Ltd

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « 18 OCTOBRE 1985 FORMATION DE TRANSMANCHE LINK », lire en ligne sur boursilex.com