Tombe de la Chasse et de la Pêche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 15′ 00″ N 11° 46′ 07″ E / 42.25, 11.7687

Tomba Caccia e Pesca, à Tarquinia

La tombe de la Chasse et de la Pêche (Tomba Caccia e Pesca en italien) est l'une des tombes étrusques peintes[1] datée du dernier quart du VIe siècle av. J.-C., située dans la Nécropole de Monterozzi, proche de la ville de Tarquinia.

Histoire[modifier | modifier le code]

La tombe a été découverte en 1873 et est datée du dernier quart du VIe siècle av. J.-C..

Description[modifier | modifier le code]

Les deux chambres de la tombe de la Chasse et de la Pêche

La tombe est composée de deux chambres funéraires, entièrement peintes. Cette tombe fait partie de celles qui sont les plus célèbres et étudiées.

Par la nature des sujets exprimant exclusivement une expression culturelle autochtone, elle fait aussi partie des plus originales. Un jeu croisé entre les parois et les frontons des deux chambres se crée. Le banquet de la deuxième chambre répond à l'ivresse de la première, tout comme la chasse de la première répond au paysage de paradis de la seconde. Ces images restent toutefois ambiguës et polysémiques.

Première chambre[modifier | modifier le code]

Sur la paroi du fond, on peut voir des fresques représentant des scènes de danse d'ivresse et de jeux de plein air, liés au banquet et au monde de Dionysos. Le retour de la chasse est représenté sur le fronton. L'espace est scandé par des arbustes auxquels sont suspendues des bandelettes et sans doute également un miroir.

On retrouve une tripartition de l'espace (base, scène principale, partie supérieure), marqué par de grandes bandes de couleurs.

Deuxième chambre[modifier | modifier le code]

Dans la seconde chambre, on a un grand décor de paysage marin, avec la mer et ses dauphines. Sur les vagues vogue une petite barque de pêcheurs, un jeune homme nu plonge d'un rocher (représenté conventionnellement de façon torsadée) et un chasseur armé d'une fronde tente d'abattre les oiseaux. C'est l'une des plus anciennes et des plus complexes peinture de paysage. L'image du plongeur peut-être une image métaphorique très puissante du plongeon dans l'au-delà.

Une scène de banquet est dessinée sur le fronton de la même paroi. Un couple, probablement de défunts, banquète, avec des serviteurs et peut-être les enfants. La scène de banquet prend place au-dessus d'un paysage idyllique et paradisiaque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 200 sur les 6 000 du site

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]