Thomas Roe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait vers 1640.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roe.

Sir Thomas Roe (ou Row) (né à Low Leyton (Essex) en 1581 et mort le 6 novembre 1644) est un diplomate britannique de la période jacobite.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à Magdalen College à Oxford puis entre au service de la reine Élisabeth Ire. Anobli en 1605 par James Ier, il devient un intime du prince de Galles, Henri et de sa femme, Élisabeth.

En 1610, il est envoyé en Amazonie pour y trouver de l'or et y fonder un comptoir commercial. Il part alors de Plymouth en février 1610 et remonte le fleuve (avril) puis explore la Wiapoca avant de rentrer en Angleterre en juillet 1611.

Élu en 1614 membre du Parlement, il est surtout connu pour avoir mené la mission diplomatique entre 1615 et 1617 à la cour du grand Moghol à Âgrâ qui conduisit l'empereur Jahangir à accorder sa protection à la Compagnie anglaise des Indes orientales.

Rentré en Europe en février 1619, il est ensuite nommé ambassadeur auprès de l'Empire ottoman (1621) (qu'il décrivit comme irrémédiablement malade). Il obtint une extension des privilèges accordés aux négociants anglais, conclut un traité avec Alger en 1624, grâce auquel il assura la libération de plusieurs centaines de prisonniers anglais.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • William Foster (ed.), The Embassy of Sir Thomas Roe to the Court of the Great Mogul, 1615 - 1619 : as narrated in his journal and correspondence, ed. from contemporary records by William Foster. - repr., from the ed. orig. publ. in 1899, Kraus, Nendeln, 1967
  • François Angelier, Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011, p.593

Liens externes[modifier | modifier le code]