Thomas Cooper (poète)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas Cooper.
Thomas Cooper

Thomas Cooper (Leicester, 20 mars 180515 juillet 1892) est un poète anglais connu pour ses œuvres sur le mouvement chartiste en Angleterre écrites dans la première moitié du XIXe siècle.

Enfance[modifier | modifier le code]

Cooper fut dans un premier temps apprenti cordonnier, mais il parvint à s'instruire par lui-même et devint maître d'école à 23 ans.

Chartisme[modifier | modifier le code]

Il s'impliqua dans la première vague du mouvement chartiste dans les années 1830 en tant que leader d'opinion et lecteur public. Il passa par la suite deux années en prison à Stafford de 1842 à 1844 durant lesquelles il écrivit Le Purgatoire des suicides (Purgatory and Suicides), une œuvre à teneur politique empruntant la forme d'une épopée. Sa détention le fit céder au scepticisme vis-à-vis des idées chartiste jusqu'en 1855 où il trouva un second souffle en prêchant pour Église baptiste. Il resta en faveur des idées radicales qu'il avait soutenues étant jeune jusqu'à la fin de sa vie. Il fut également l'auteur de plusieurs romans.

Notes et références[modifier | modifier le code]