Thesium alpinum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thesium alpinum (ou Théson des Alpes) est une petite (10-20 cm) plante herbacée vivace de la famille des Santalaceae. On la trouve dans les pelouses naturelles et rocailles, voire dans le sous-bois, en moyenne montagne eurasiatique,

Synonymes[1][modifier | modifier le code]

  • Linosyris alpina (L.) Kuntze
  • Steinreitera secunda Opiz
  • Thesium litwinowii Petrov
  • Thesium tenuifolium Saut. ex W.D.J.Koch
  • Thesium weikerianum Opiz
  • Xerolophus alpinus (L.) Dulac

Description[modifier | modifier le code]

La plante est glabre, de couleur vert jaunâtre, présentant une tige étalée en général peu ramifiée. Feuilles : linéaires ou étroites-oblongues. une seule nervure

Le thésium des alpes est hermaphrodite (Pollinisation entomogame). Il produit de juin à août des grappes fleurs étroites à quatre (et parfois cinq[2]) pétales et aux bractée 2 ou 3 fois plus longue que la fleur dont le pédicelle est très court et garni de 2 préfeuilles plus courtes que la bractée.

Le fruit est un akène arrondi surmonté d’un périanthe tubulaire blanc à 4 divisions, aussi long que l'akène.

La dissémination des graines est myrmécochore.

Il est assez commun dans le Centre, l'Est et le Midi de la France, mais rare aux basses altitudes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après Tela Botanica
  2. Voir l'illustration, où l'on voit fleurs à 4 et 5 pétales

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :