Terra Eco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terra Eco
Pays Nantes Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuelle et quotidienne
Genre presse généraliste
Prix au numéro 4,90 €
Date de fondation 5 janvier 2004
Ville d’édition Nantes

Propriétaire Terra Economica SAS
Directeur de publication Walter Bouvais
Directeur de la rédaction David Solon
ISSN 1766-4667
Site web www.terraeco.net

Terra Eco est un bimédia composé d'un magazine mensuel français et d'un quotidien électronique Terraeco.net. Il est publié chaque mois, en version papier, et chaque jour sur le Net. Fondé le 5 janvier 2004 par une trentaine de journalistes professionnels, il se fixe pour objectif de mettre l'économie et les enjeux du développement durable à la portée de tous et de replacer l'humain et l'environnement au cœur de l'économie. Économie, social et environnement : Terra Eco traite donc des trois piliers du développement durable.

Intitulé à sa création Terra Economica, il est renommé Terra Eco pour le lancement de sa nouvelle formule le 2 mars 2009[1]. Lors de sa création en janvier 2004, il n'était diffusé que par abonnement et dans quelques points de vente à Nantes et Paris. Terra Eco est une formule revisitée et augmentée, avec une pagination de 84 pages. Il est imprimé sur papier recyclé à 60 %.

Clé de lecture[modifier | modifier le code]

L'économie est perçue par le bimédia comme une clé incontournable pour la compréhension du monde dans lequel nous vivons. Le magazine tente d'expliquer simplement les grands enjeux économiques et du développement durable, par la présentation de dossiers souvent en décalage avec les standards de la presse économique traditionnelle (Climat : 10 raisons d'espérer, La nature a-t-elle un prix ?, Quel avenir pour l'automobile ?, Le palmarès des plus petites fortunes de France, Bourse, quand les entreprises coupent le cordon, Vendeurs de délocalisations...)

Tendance[modifier | modifier le code]

Selon Terra eco, l'économie est au service de l'homme et l'environnement, et non l'inverse. Indéniablement, le bimédia tente une approche environnementaliste et sociale de l'économie.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]