Temps réel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le terme temps réel a plusieurs significations suivant le contexte, bien que, en dehors de l'informatique l'expression n'ait aucun sens.

En médiologie, c'est un échange d'information ou un échange quelconque sans attente, immédiat. Internet, les satellites etc. permettent des échanges "en temps réel". On dira plutôt "immédiatement" ou "sans délai".

Cinéma[modifier | modifier le code]

Au cinéma ou à la télévision, une fiction en temps réel est celle qui donne l'impression que l'action se déroule en même temps que celui du spectateur. Des séries comme 24 heures chrono et le film Timecode de Mike Figgis utilisent ce principe. Il serait plus correct de dire "en temps actuel"

Temps réel est un épisode de Valérian et Laureline .

Informatique[modifier | modifier le code]

En informatique, un système temps réel est une application ou plus généralement un système pour lequel le respect des contraintes temporelles dans l'exécution des traitements est aussi important que le résultat de ces traitements. Ces systèmes sont utilisés pour contrôler des processus physiques en suivant leur évolution au rythme de leur déroulement.

Selon John A. Stankovic, « la correction du système ne dépend pas seulement des résultats logiques des traitements, mais dépend en plus de la date à laquelle ces résultats sont produits » (Misconceptions about real-time computing. IEEE Computer, 21(10):10--19, 1988).

Pour plus d'informations, voir l'article système temps réel.

Voir aussi : Horloge temps réel, Système de traitement transactionnel

Images de synthèse[modifier | modifier le code]

Rendu in temps réel à OpenGL.

En infographie 3D, l'expression temps réel est utilisée en opposition au terme précalculé qui s'applique, par exemple, à une série d'images en jpeg, ou bien à un fichier vidéo (.avi, .mov ) dont chaque image a demandé plus d'un quinzième de seconde à être rendue. Ce temps peut varier jusqu'à plusieurs heures de calcul, même sur une machine puissante à plusieurs cœurs, en fonction du nombre de polygones (éléments de surface), du nombre de sources lumineuses, du poids de ses textures associées (bitmaps) et du type de rendu (radiosité, lancer de rayons, occlusion, etc.) du fichier modèle 3D.

L'animation devient 3D interactive lorsque les images sont calculées en temps réel et que l'intégralité des paramètres physiques ou logiques qui constitue la scène le sont également. Il est alors possible à l'utilisateur de modifier dynamiquement le contenu visuel, par déplacement et rotation de la caméra virtuelle ou par le déclenchement d'évènements via l'interface de contrôle de l'application (souris, joystick, pad, kinect) préprogrammées dans le moteur (game engine).

La norme concernant la vitesse d’affichage en 3D temps réel ou 3D interactive est au minimum de 15 images par seconde, bien que 30 ou 60 soient nécessaires à l'obtention d'une sensation de réactivité agréable (voir gameplay). Elle est obtenue non par le processeur central de l'ordinateur (CPU) mais grâce au travail de la carte graphique, additive ou intégrée sur la carte-mère, qui contient un processeur graphique appelé GPU. Ces nouvelles générations de circuits sont capables de calculer des matrices de transformations ou des opérations géométriques, optiques ou physiques, câblées en parallèle selon les normes OpenGL (ouvert), DirectX ou PhysX (propriétaires).

En biologie moléculaire[modifier | modifier le code]

nom[modifier | modifier le code]