Tatsuya Egawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tatsuya Egawa
江川・達也
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Naissance 8 mars 1961
Mangaka
Première œuvre Be Free!

Tatsuya Egawa (江川・達也, Egawa Tatsuya?) est un dessinateur de manga japonais. Il est né le 8 mars 1961 (53 ans) à Nagoya dans la préfecture d'Aichi, au Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'auteur obtient un diplôme d'étude supérieure en mathématiques appliquées avant d'enseigner cinq mois à l'université. Puis il quitte le monde de l'enseignement pour celui du manga.

Il sera l'assistant de Hiroshi Motomiya pendant quatre mois. Il prit comme assistant Kōsuke Fujishima[réf. nécessaire].

Ces œuvres peuvent contenir des passages érotiques (ou porno). Il réalisera également un film "live" pornographique[1] Akogare no Katei-Kyoshi.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • 1984 - 1988 : Be Free!, pré-publié dans le magazine Morning à partir de 1984 (avec l'aide son assistant Kōsuke Fujishima) puis sorti en douze volumes.
  • 1988 - 1992 : Talulu le magicien, pré-publié dans le magazine Shonen Jump avant de paraitre en vingt-et-un volumes
  • 1992 - 1997 : Golden Boy, pré-publié dans le magazine Super Jump avant de paraitre en dix volumes
  • 1993 - 2000 : Tokyo Daigaku Monogatari, pré-publié dans le magazine Weekly Big Comic Spirits avant de paraitre en trente-quatre volumes
  • 1995 : Take-chan to Papa, pré-publié dans le magazine Mamanga
  • 1996 - 1997 : Happy Boy, en trois volumes
  • 1998 - 2000 : Deadman, pré-publié dans le magazine Biweekly Manga Allman
  • 1998 - 2001 : Last Man, en douze volumes
  • 2001 - en cours : Nichiro Sensou Monogatari, pré-publié dans le magazine Weekly Big Comic Spirits
  • 2002 : One Zero Nine, pré-publié dans le magazine Young Jump avant de paraitre en quatre volumes
  • 2003 : Yapou, bétail humain (adaptation en manga de l'œuvre de Shōzō Numa)
  • 2010 : Golden Boy II, suite du premier manga créer en 1992, seul deux tomes ont été créées.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ja+en+de+fr) Masanao Amano, Manga Design, Cologne, Taschen, coll. « Mi »,‎ 15 mai 2004, 19,6 cm × 24,9 cm, broché, 576 p. (ISBN 978-3-8228-2591-4, présentation en ligne), p. 120-123
    édition multilingue (1 livre + 1 DVD) : allemand (trad. originale Ulrike Roeckelein), anglais (trad. John McDonald & Tamami Sanbommatsu) et français (trad. Marc Combes)

Liens externes[modifier | modifier le code]