Tales of Dunk and Egg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Tales of Dunk and Egg (Les Aventures de Dunk et de l’Œuf en français) sont un ensemble de nouvelles écrites par George R. R. Martin et qui prennent part à l'univers du Trône de fer. Ces nouvelles se focalisent sur les personnages de ser Duncan le Grand, plus connu sous le surnom de Dunk, et de Aegon Targaryen, surnommé l'Œuf, son écuyer. La première nouvelle se déroule 90 ans avant les événements relatés dans le Trône de fer.

Nouvelles publiées[modifier | modifier le code]

Ces deux premières nouvelles ont été réunies en un seul volume :

Le Chevalier errant - L'épée lige en grand format en 2008, Pygmalion (ISBN 978-2-756-40196-6)[3].
Le Chevalier errant suivi de L'épée lige, préludes au trône de fer en poche en 2009, J'ai lu (ISBN 978-2-290-01148-5)[4].

À paraître[modifier | modifier le code]

Une quatrième nouvelle sur les aventures de Dunk et de l'Œuf est en préparation. Son titre provisoire serait The She-Wolves of Winterfell.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

The Hedge Knight (Le Chevalier errant) et The Sworn Sword (L’Épée lige) ont été publiés sous la forme de deux séries de six comics, écrites par Ben Avery et dessinées par Mike S. Miller.

En français, Le Chevalier errant a été publié en bande dessinée (Milady Graphics en 2010) (ISBN 978-2-811-20244-6)[9].

Résumés[modifier | modifier le code]

Le Chevalier errant[modifier | modifier le code]

Dunk est un jeune écuyer au service d'un vieux chevalier qui vient de mourir alors qu'il était en route pour un tournoi prestigieux. Dunk revêt ses armes et son armure et décide d'y participer à sa place sous le nom de ser Duncan le Grand. En chemin, il rencontre un jeune garçon insolent surnommé « l'Œuf » et le prend à son service. En arrivant au tournoi, Dunk éprouve des difficultés pour prouver qu'il est chevalier mais est autorisé à participer grâce au soutien du prince Baelor Targaryen. Malheureusement pour lui, Dunk va s'attirer de graves ennuis en intervenant alors qu'Aerion le flamboyant, neveu de Baelor, s'en prend violemment à une marionnettiste. Ayant frappé un prince de sang, il ne doit la vie sauve qu'à l'intervention de « l'Œuf », qui se révèle être bien plus qu'il n'y paraissait.

L'Épée lige[modifier | modifier le code]

Deux ans ont passé et Dunk, toujours accompagné de « l'Œuf », est entré au service de ser Eustace Osgris. Dunk et Bennis, un autre chevalier errant, mettent en fuite des terrassiers au service de Lady Tyssier, dont les terres sont voisines de celles de ser Osgris, qui établissaient un barrage sur la rivière afin d'irriguer les terres des Tyssier et non celles des Osgris. Bennis ayant blessé l'un d'eux, Lady Tyssier, dont les forces sont bien supérieures à celles d'Osgris, demande réparation en menaçant de représailles et Dunk se porte volontaire pour aller négocier avec elle. Il va vite se rendre compte que la situation est plus complexe qu'il n'y parait et qu'une vieille querelle oppose les deux maisons.

L'Œuf de dragon[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]