Stephen LaBerge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stephen LaBerge (né en 1947) est un psychophysiologiste américain et un chef de file dans l'étude scientifique du rêve lucide. Il commença la recherche sur le rêve lucide lors de son doctorat en psychophysiologie à l'Université Stanford, en 1980. Il développa des techniques afin de permettre à lui-même comme à d'autres chercheurs d'induire des rêves lucides, en particulier la méthode MILD (Mnemonic Induction of Lucid Dreams). En 1987, il fonda le Lucidity Institute, une organisation qui promeut la recherche concernant le rêve lucide, et il donne aussi des cours pour le grand public sur la manière d'atteindre la lucidité en rêve.

Le premier rêve lucide publié dans une revue scientifique[modifier | modifier le code]

Grâce à une méthode où un collaborateur surveillant un EEG repère au cours du sommeil paradoxal des mouvements oculaires convenus, il fut le premier à publier dans une revue scientifique un signal vérifié scientifiquement de l'esprit d'un rêveur vers le monde extérieur. Le premier signal enregistré fut en fait émis par Alan Worsley lors d'une étude en Angleterre, mais le groupe de recherche ne publia les résultats que plus tard. Bien que la technique soit simple, elle ouvre de nouvelles voies à la recherche sur le rêve (ou onirologie) et pousse ce domaine au-delà de ses racines psychanalytiques aujourd'hui controversées, la mettant en place comme une discipline fructueuse et respectable.

Les résultats de la recherche[modifier | modifier le code]

Les résultats de laboratoire du LaBerge et de ses collaborateurs comprennent :

  • la comparaison de la notion subjective du temps dans les rêves par rapport à l'état de veille en utilisant les signaux oculaires ;
  • la comparaison de l'activité électrique du cerveau pendant l'action de chanter, éveillé ou en rêve ;
  • diverses études comparant la physiologie de l'excitation sexuelle et de l'orgasme en état d'éveil ou en rêve.

L'apprentissage du rêve lucide[modifier | modifier le code]

LaBerge a développé une série d'appareils afin d'aider les utilisateurs à entrer dans l'état de rêve lucide. Le dispositif original, baptisé DreamLight, a été abandonné en faveur du NovaDreamer, conçu par le rêveur lucide expérimenté Craig Webb pour le Lucidity Institute, où il travaillait et participait à des recherches sur le rêve lucide à Stanford.

Ces appareils se composent d'un masque pour les yeux pourvu de diodes placées devant les paupières. Les diodes s'allument chaque fois que le masque détecte que l'utilisateur est entré dans la phase de sommeil paradoxal. Le stimulus est incorporé dans le rêve et peut être reconnu comme un indice du fait d'être en train de rêver.

Aujourd'hui (2008), Stephen LaBerge donne des conférences dans les universités et institutions professionnelles et des sessions de rêve lucide.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Stephen LaBerge a écrit plusieurs livres sur le rêve lucide.

  • 1985 Le rêve lucide : Le pouvoir de l'éveil et de la conscience dans vos rêves
  • 1987 Controlling Your Dreams (cassette audio)
  • 1990 Exploring the World of Lucid Dreaming, avec Howard Rheingold
  • 2004 S'éveiller en rêvant : Introduction au rêve lucide

Voir aussi[modifier | modifier le code]