Staff Benda Bilili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Staff benda bilili)
Aller à : navigation, rechercher
Le Staff Benda Bilili

Staff Benda Bilili est un orchestre originaire de Kinshasa, en République démocratique du Congo, composé principalement de personnes handicapées[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Atteints de poliomyélite dans leur jeunesse, les membres du groupe se déplacent en fauteuil roulant et vivent dans la rue, entourés par les shegués (enfants vagabonds). Leur musique intègre des éléments de rumba congolaise, de musique cubaine, de rhythm'n'blues et de reggae, voire de funk[2]. Staff Benda Bilili soutient que le handicap est principalement psychologique, et certaines de ses chansons prodiguent des conseils pour vivre avec un handicap[réf. souhaitée].

Benda bilili signifie « regarde au-delà des apparences », littéralement « mets en valeur ce qui est dans l'ombre »[2].

Membres :

  • Léon « Ricky » Likabu : leader, chanteur ;
  • Coco Yakala Ngambali : guitariste, chanteur ;
  • Théo « Coude » Nzonza Nsituvuidi : chanteur ;
  • Djunana Tanga-Suele : chanteur ;
  • Zadis Mbulu Nzungu : guitariste, chanteur ;
  • Kabamba Kabose Kasungo : chanteur ;
  • Paulin « Cavalier » Kiara-Maigi : basse ;
  • Roger Landu : satonge, chanteur ;
  • Claude Montana : batterie, chanteur ;
  • Randy Buda : percussion..

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2005, à l'occasion des premières élections démocratiques depuis 1960, Staff Benda Bilili crée une chanson intitulée Allons voter[réf. souhaitée]. La MONUC (Mission de l'Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo) décide de l'enregistrer pour pousser la population à aller aux urnes[réf. nécessaire]. Largement diffusée, notamment sur Radio Okapi, gérée par la MONUC, cette chanson obtient un tel succès que certains[Qui ?] lui attribuent en partie le taux élevé de participation au vote (70 % des inscrits)[3],[4]. Staff Benda Bilili, qui n'a pas été rétribué pour l'utilisation de sa chanson, a porté plainte en 2007 contre l'Organisation des Nations unies[3].

Des vidéos montrant le groupe en train de jouer dans les rues de Kinshasa connaissent un vif succès sur le net[réf. souhaitée]. Elles ont été réalisées par Belle Kinoise prod, société de production de Florent de La Tullaye et Renaud Barret[2].

Le film Benda Bilili![modifier | modifier le code]

Florent de La Tullaye et Renaud Barret, dont le projet initial était de faire un documentaire sur la musique urbaine de Kinshasa, décident de consacrer au groupe un long-métrage, Benda Bilili!.

Dans le cadre de ce travail, ils présentent le groupe au label indépendant bruxellois Crammed Discs et à son ingénieur-réalisateur musical maison Vincent Kenis, producteur de Konono N°1, de Kasai Allstars et de la série Congotronics (musique typique des zones urbaines de Kinshasa)[2].

Le film sera présenté au Festival de Cannes 2010 dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs et est sorti sur les écrans en octobre 2010.

Le premier album Très Très Fort[modifier | modifier le code]

Le premier album de Staff Benda Bilili, Très Très Fort, parait en avril 2009[2] chez Crammed Discs, avec quatre vidéos de Belle Kinoise prod. La majorité des titres a été enregistrée en plein air, notamment dans le jardin zoologigue de Kinshasa, où le groupe répète habituellement[2]. Le style musical de Staff Benda Bilili est unique et très différent de ce qu'on connait de la musique congolaise habituelle (Papa Wemba, Koffi Olomide, Madilu System, Fally Ipupa, etc.) mais dénote une grande richesse intérieure.

La parution de l'album suscite des réactions enthousiastes dans les médias internationaux, particulièrement en France[5], en Grande-Bretagne[6],[7] et aux États-Unis[8],[9]. Le groupe remporte plusieurs prix, notamment en Grande-Bretagne[2]. À l'automne 2009, le groupe fait sa première tournée européenne[2]. Entre 2009 et 2012, le groupe a effectué plus de 300 concerts à travers l'Europe, l'Australie et le Japon. Il se produit aux États-Unis pour la première fois fin 2012.

Le deuxième album de Staff Benda Bilili s'intitule Bouger le monde. Réalisé à nouveau par Vincent Kenis, il a été enregistré à Kinshasa, et paraît en septembre 2012 chez Crammed Discs.

Discographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • WOMEX Award 2009 : artiste de l'année à la World Music Expo (en)[2],[10].
  • Songlines Award for Best Group (2010).
  • World Music Charts Europe (EBU): 'Bouger Le Monde' est l'album N°1 de l'année 2012 (sur 1009 albums figurant dans les charts mensuels de l'année)[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Staff Benda Bilili: where did it all go so wrong?, the Guardian, 2013-02-15.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i Staff Benda Bilili, Crammed Discs
  3. a et b (en) Arnaud Zajtman, « Disabled Congo singers to sue UN », BBC, 2 mai 2007
  4. Handicap et élections, CourrierInternational.com, 10 mai 2007
  5. Benda Bilili, perles musicales des rues de Kinshasa, Africamix sur LeMonde.fr, le 25 février 2009
  6. (en) The 20 best new acts of 2009, The Observer sur The Guardian, le 18 janvier 2009
  7. (en) Staff Benda Bilili - The masters of survival, the sound of the ghetto, The Independent, le 13 février 2009
  8. (en) Staff Benda Bilili - "Polio" (video), Pop Matters, le 29 janvier 2009
  9. (en) Staff Benda Bilili - Polio, Pitchfork
  10. (en) The WOMEX 09 Awards, WOMEX
  11. [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Pour toute information sur le groupe, voici les liens officiels :

  • http://www.staffbendabililiofficiel.com est le seul site officiel du groupe. On y trouvera toute l'actualité du groupe (vidéo récente, projet d'avenir, concerts et spectacles 2013…)
  • Facebook : Staff Benda Bilili_ONG
  • Adresse de courrier électronique : contact@staffbb.com