Spéculum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ancien modèle de spéculum

Un spéculum est un outil médical — généralement en métal ou à usage unique en plastique — permettant d'explorer une cavité corporelle par l'écartement des parois.

Définition[modifier | modifier le code]

Vient du latin speculum, « miroir », car il permet de voir (ainsi, un miroir est dit spéculaire).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les speculum vaginaux et annaux étaient utilisés par les grecs et les romains[1], et des speculum ont été trouvés à Pompeii[2].

Exemples[modifier | modifier le code]

  • spéculum nasal
  • spéculum auriculaire
  • spéculum vaginal
  • spéculum de Collin
  • spéculum de Cusco
  • spéculum de vierge

Usage[modifier | modifier le code]

Spéculum en métal

Utilisation vaginale[modifier | modifier le code]

Visualiser et examiner, par exemple, le col utérin et le vagin et donner un accès au canal cervical et à la cavité utérine pour pratiquer de multiples examens et interventions chirurgicales.

Utilisation auriculaire[modifier | modifier le code]

speculum auriculaire

Utilisation rectale[modifier | modifier le code]

Utilisation nasale[modifier | modifier le code]

Utilisation orale[modifier | modifier le code]

Exemples d’usage[modifier | modifier le code]

  • la mise en évidence des lésions vaginales et cervicales macroscopiques, infectieuses, inflammatoires, traumatiques ou tumorales ;
  • la détermination de l'origine d'un saignement génital ;
  • la réalisation des prélèvements bactériologiques, parasitologiques et virologiques vaginaux et cervico-utérins

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Univ. of Virginia, « Surgical Instruments from Ancient Rome (with pictures) » (consulté le 2009-06-12)
  2. (en) Cecilia Mettler, History of Medicine, The Blakiston Co (1947)

Sources[modifier | modifier le code]