Souscription

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La souscription est l'engagement pris par un particulier de fournir à une date convenue une somme d'argent pour le financement d'une œuvre ou d'une entreprise en cours de préparation. Elle garantit le créateur d'un retour financier qui peut le motiver à aboutir un travail qu'il aurait autrement abandonné, par exemple dans le monde de l'auto-édition ou lors de la construction d'un monument commémoratif.

Souscriptions publiques[modifier | modifier le code]

Pour soutenir de grands projets, certains pays ont eu une tradition importante de souscriptions publiques.

En Belgique[modifier | modifier le code]

La Belgique du XIXe siècle et de la première partie du XXe siècle recourut à de nombreuses reprises à des souscriptions. Celles-ci ont un caractère public, un appel étant lancer et tout en chacun pouvant y participer.

Elle est notamment utilisée pour la construction de monuments tels l'érection de statues en la mémoire d'Augustin-Daniel Belliard ou d'Edmond Thieffry, d'un monument dans un cimetière pour Georges Pètre ou encore d'édifices religieux tels la Chapelle-Mémorial Kongolo de Gentinnes.

Dans le domaine des science, la Société royale belge de géographie lança une souscription en vue du financement de l'Expédition antarctique belge, fin du XIXe siècle, sans que celle-ci ne rencontre de réel succès puisqu'elle ne représentera que 2,3% du budget de l'expédition[1],[2]. Durant le XXe siècle, le Fonds national de la recherche scientifique fut créé par le biais d'une souscription en 1928 avant que l'état ne prenne en charge son financement après la seconde guerre mondiale. Si aujourd'hui, le FNRS lance des campagnes de récolte de dons, il ne s'agit plus d'une souscription à proprement parler.

Ce moyen de financement n'est cependant pas une nouveauté : la Ducasse d'Ath bénéficia d'une souscription d'un peu moins de 40 livres tournois au XVe siècle[3]. Peu avant l'indépendance, une souscription permettra de terminer les travaux du Parc de Bruxelles[4].

L'initiative d'une souscription pouvait être royale ou venir de la société civile.

Aujourd'hui tombées en désuétudes, le financement se fait majoritairement par le biais du budget fédéral et des entités fédérées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 7000 francs récoltés sur les 300 000 francs dont l'expédition bénéficiera finalement.
  2. « L'expédition Antarctique Belge à bord de la "BELGICA" (1897 - 1899) - Les préparatifs », sur Transpol'air (consulté le 26 août 2013)
  3. E. Fourdin, La procession et la Foire communales d'Ath - Notice historique, pp 49-50
  4. Ch. Pergameni, Inventaire n°45-7 (1772-1958) in Actes et conventions de la Ville de Bruxelles, Archives de la Ville de Bruxelles