Skrunda-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Skrunda-1
Une tour de l’ancienne base Skrunda-1.
Une tour de l’ancienne base Skrunda-1.
Administration
Pays Drapeau de la Lettonie Lettonie
Géographie
Coordonnées 56° 42′ 28″ N 21° 56′ 29″ E / 56.707778, 21.94138956° 42′ 28″ Nord 21° 56′ 29″ Est / 56.707778, 21.941389  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lettonie

Voir sur la carte Lettonie administrative
City locator 14.svg
Skrunda-1

Skrunda-1[1] est une ville secrète située à 5 km au nord de la ville de Skrunda, en Lettonie.

C'était le site de deux installations radar construites dans les années 1960 par les soviétiques pour détecter d'éventuels intrusions de missiles balistiques intercontinentaux.

Installations militaires[modifier | modifier le code]

Suite à un accord “Sur le statut légal de la station de radars de Skrunda pendant son fonctionnement temporaire et son démantèlement”, signé le 30 avril 1994 par la Lettonie et la Fédération de Russie[2] la Fédération de Russie est autorisé à utiliser la station pendant 4 années après quoi elle doit démanteler la station dans un intervalle de 8 mois. La date limite de démantèlement était fixée au 29 février 2000[3] La Russie demanda à la Lettonie de prolonger la location de la station Dnepr de Skrunda pour au moins 2 années jusqu'à ce que la nouvelle station de radar Daryal en cours de construction à proximité du radar de Baranavitchy en Biélorussie soit opérationnelle. Riga rejeta cette demande et une équipe d'inspecteurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe contrôla la fermeture du radar le 4 septembre 1998[4],[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (lv) (lv) « Raņķu pagasta teritorijas plānojums », Raņķu pagasta padome, Kuldīgas attīstības aģentūra,‎ 2007 (consulté le 14 janvier 2012) : « kā arī bijušais ciems Skrunda–1 (Līdumnieki, Lokators), kura teritorija patlaban ir neapdzīvota », p. 20
  2. (en) « Latvia takes over the territory of the Skrunda Radar Station », Ambassade de la République de Lettonie à Copenhague,‎ 21 octobre 1999 (consulté le 15 janvier 2012)
  3. (en) Ramesh Chandra, Minority: Social and Political Conflict, Delhi, Inde, Isha Books,‎ 2004, 129 p. (ISBN 9788182051409)
  4. (fr) (en) Francis Rosenstiel, Edith Lejard-Boutsavath, Jean-Jacques Martz, Annuaire Europeen 1999/European Yearbook 1999, La Haye, Netherlands, Conseil de l'Europe, Martinus Nijhoff Publishers,‎ 2001, 335 p. (ISBN 9789041116772)
  5. (en) Arie Bloed, The Conference on Security and Co-operation in Europe: basic documents, 1993-1995, La Haye, Netherlands, Martinus Nijhoff Publishers,‎ 1997, 390–398 p. (ISBN 9789041103727)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :