Selle (vélo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Selle.
Il existe une grande variété de selles
Laurin&Klement (1890)

Sur un vélo, la selle est la pièce permettant au cycliste de s'asseoir.

Réglages[modifier | modifier le code]

Il arrive souvent que le confort de la selle de vélo ne dépende que de quelques ajustements.

Hauteur[modifier | modifier le code]

En règle générale, on ajuste la selle de manière à avoir la jambe allongée sans être tout à fait droite lorsque la pédale se trouve en position basse. Si dans cette position la personne doit se balancer d'un côté et de l'autre pour pédaler, c'est que la selle est trop haute. Toutefois, les adeptes de descente à vélo ont tendance à placer leur selle très bas. Cette position leur permet de garder leur corps en un bloc compact, de mettre rapidement un pied au sol et de ne pas se prendre dans leur selle s'ils doivent sauter de leur vélo. Pour la descente, l'efficacité du mouvement de pédalage est secondaire car la gravité prend vite le dessus. Pour les coureurs (pistes, ou route) on privilégiera plutôt le confort et l'efficacité car ces derniers doivent parcourir de très longues distances.

Selle de vélo.

En théorie la hauteur de selle se calcule ainsi : entrejambe fois 0,875, mais en pratique il convient, lorsque l'on pédale de pouvoir déployer parfaitement sa jambe quand la pédale est au plus bas. La cheville doit former un angle légèrement supérieur à 90°. Si l'on a des douleurs aux cuisses quand on pédale, la selle est trop basse ; si l'on a mal aux hanches, genoux, chevilles, la selle est trop haute.

Un bon moyen de régler la hauteur de selle est de se positionner sur le vélo et de pédaler à l'envers avec les talons : le rétropédalage doit pouvoir être effectué en conservant toujours le talon en contact avec la pédale, et sans déhanchement excessif.

Angle[modifier | modifier le code]

Une fois la bonne hauteur trouvée, il faut procéder au réglage de l'angle.

La plupart des cyclistes aiment avoir leur selle aussi droite que possible. Toutefois, certains cyclistes lui donnent un léger angle vers le haut pour y mettre ainsi plus de poids alors que d'autres préfèrent un angle vers le bas. C'est essentiellement une question de goût. Par ailleurs cette inclinaison doit rester légère.

Le recul de la selle se règle de la façon suivante : on monte sur le vélo, on chausse ses pédales et on place l'une des manivelles à l'horizontale vers l'avant. Une fois dans cette position, l'axe de pédale doit être aligné avec le devant du genou. Ce réglage n'influe pas énormément sur le pédalage ou le confort mais il convient néanmoins de l'effectuer.

Position longitudinale[modifier | modifier le code]

Il est généralement préférable de garder la selle bien au centre de sa tige. Si vous l'avancez ou la reculez trop, vous modifierez la géométrie de votre vélo et la position de votre corps. Il arrive parfois de compenser la longueur du cadre en reculant la selle, cela évite parfois à changer de cadre. Mais ces réglages restent minimes.