Zeghanghane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Segangan)
Aller à : navigation, rechercher
La ville d'Azghenghan, Nador, Maroc
Zeghanghane
Azghenghan / Azɣenɣan (berbère)
ازغنغان (arabe)
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Oriental
Province Nador
Démographie
Population 20 181 hab. (2004)
Densité 3 973 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 09′ 27″ N 3° 00′ 06″ O / 35.1575, -3.0016735° 09′ 27″ Nord 3° 00′ 06″ Ouest / 35.1575, -3.00167  
Altitude 91 m
Superficie 5,08 km2
Divers
Variantes pour le nom Segangane
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Zeghanghane

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Zeghanghane

Zeghanghane (en berbère: Azghenghan / Azɣenɣan) est une ville marocaine de la province de Nador. Elle se situe à 7 km à l’ouest de la ville de Nador et occupe l'est de la région tribale de Gelaya (Iqeřεiyen). La superficie de la ville est de 508 ha et sa population est estimée à 24 000 habitants.

Présentation[modifier | modifier le code]

La ville de Zeghanghane constitue le deuxième bout de l’axe Nador-Zeghanghane réputé pour sa grande activité commerciale et aussi pour son développement urbain.

La situation géographique de la ville de Zeghanghane fait d’elle un point d’intersection pour les communes rurales : Ihaddaden, Ayt Sidar n Wedrar, Ayt Bouyfrour et Ixan. Et vu son importance économique, surtout commerciale, Zeghanghane est considérée comme un centre urbain qui satisfait presque tous les besoins des habitants des communes riveraines en ce qui concerne l’approvisionnement et les services.

La ville de Zeghanghane possède trois accès principaux :

La rocade Saïdia-Tanger traverse la municipalité.

La ville est entourée de massifs de montagnes dont le plus haut est le plus important est Azrouhammar qui donne à la ville un attrait spécial.

Au centre de la ville, se trouve un jardin public qui ressemble beaucoup aux jardins de l’Andalousie. Pas loin de ce jardin on trouve la pépinière des eaux et forêts qui s’étend sur plusieurs hectares. À sa limite dans le nord, on trouve la source ‘Ibouyan’ dont l’eau est vivement apprécié par un nombre important des habitants de toute la province. L’eau de cette source est très abondante et permet l’irrigation de plusieurs petits champs.

Sur le plan historique, la ville de Zeghanghane est très réputée pour sa résistance à la colonisation espagnole. L’histoire retient vivement l’action anti-coloniale menée par le militant Charif Mohamed Ameziane qui a dirigé plus de cent batailles contre le colonisateur jusqu’à sa mort le 15 mai 1912.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]