Royal Challengers Bangalore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Royal Challengers
{{#if:
Image illustrative de l'article Royal Challengers Bangalore

Franchise de l'Indian Premier League

Représente Bangalore
Stade(s) M. Chinnaswamy Stadium
Couleurs Rouge et or
Historique
Création 2008
Débuts 2008 2009
- Indian Premier League 2008
- Ligue des champions 2009
Palmarès
Indian Premier League Finaliste (2)

Les Bangalore Royal Challengers sont une franchise indienne de cricket basée à Bangalore. Elle est fondée en 2008 lors de la création de l'Indian Premier League (IPL), une compétition de Twenty20 fondée par la fédération indienne, le BCCI. Les Royal Challengers terminent finalistes de l'IPL 2009.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'homme d'affaire Vijay Mallya achète la franchise de Bangalore en 2008.

La création de l'Indian Premier League est annoncée fin 2007 par le Board of Control for Cricket in India (BCCI)[1]. Les huit franchises de la compétition sont vendues aux enchères en janvier 2008. L'homme d'affaire indien Vijay Mallya et son groupe United Breweries Group acquièrent celle de Bangalore pour 111,6 millions de dollars américains. C'est la deuxième franchise inaugurale la plus chère de la ligue, juste derrière celle de Bombay (Mumbai Indians)[2].

Le 20 février, soixante-dix-sept internationaux ou anciens internationaux des principales nations du cricket sont « mis aux enchères » : chaque joueur est embauché par la franchise qui lui propose le plus haut salaire. En tant qu'« icon player » Rahul Dravid est automatiquement affecté à l'équipe de sa région d'origine tout en étant assuré de toucher 15 % de plus que le deuxième plus haut salaire de sa franchise : il rejoint donc les futurs « Royal Challengers »[3].

En 2008, les Royal Challengers finissent septièmes sur huit lors de de la phase de ligue. Le joueur de l'équipe d'Angleterre Kevin Pietersen est recruté l'année suivante pour 1,55 million de dollars américains, un record pour l'IPL partagé, la même année, avec son compatriote Andrew Flintoff (Chennai Super Kings))[4]. Ils achèvent la saison régulière à la troisième place et, après avoir éliminé les Chennai Super Kings en demi-finale, perdent face aux Deccan Chargers en finale.

Bilan[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Saison Résultat final Saison régulière
IPL 2008 Éliminés au premier tour 7e sur 8
IPL 2009 Finalistes (face aux Deccan Chargers) 3e sur 8
IPL 2010 3e (petite finale face aux Deccan Chargers) 4e sur 8
IPL 2011 Finalistes (face aux Mumbai Indians) 1er sur 10
IPL 2012 Éliminés au premier tour 5e sur 9
IPL 2013 Éliminés au premier tour 5e sur 9

Personnalités[modifier | modifier le code]

Capitaines et entraîneurs[modifier | modifier le code]

Rahul Dravid, capitaine des Royal Challengers en 2008.
Saisons Capitaine(s) Entraîneur
2008 Rahul Dravid
2009 Kevin Pietersen, Anil Kumble
2009-2010 Anil Kumble
2011-2012 Daniel Vettori
2012- Virat Kohli

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Franchises for board's new Twenty20 league », Cricinfo,‎ 2007 (consulté le 22 février 2010)
  2. (en) « Big business and Bollywood grab stakes in IPL », Cricinfo,‎ 2008 (consulté le 21 février 2010)
  3. (en) « Icon status for Sehwag but not Laxman », Cricinfo,‎ 2008 (consulté le 22 février 2010)
  4. (en) Dileep Premachandran, « Flintoff and Pietersen most expensive buys », Cricinfo,‎ 2009 (consulté le 23 février 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]