Rajasthan Royals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rajasthan Royals
Logo actuel des Royals
Logo actuel des Royals

Franchise de l'Indian Premier League

Représente Jaipur
Stade(s) Sawai Mansingh Stadium (Jaipur), Sardar Patel Stadium (Ahmedabad)
Couleurs Bleu et or
Historique
Création 2008
Débuts 2008
- Indian Premier League 2008
Palmarès
Indian Premier League 1

Les Rajasthan Royals sont une franchise indienne de cricket basée à Jaipur, dans le Rajasthan. Fondée en 2008, c'est une des huit équipes inaugurales de l'Indian Premier League (IPL), une compétition organisée par la fédération indienne de cricket (BCCI) au format Twenty20. Les Royals remportent en 2008 la première saison de l'IPL.

Histoire[modifier | modifier le code]

Shane Warne, capitaine et entraîneur à partir de 2008, lors d'un match avec les Royals en 2008.

La création de l'Indian Premier League, une ligue de cricket au format Twenty20 lancée par l'instance dirigeante du cricket en Inde, le BCCI, est annoncée en septembre 2007[1]. En janvier 2008, les propriétaires des huit franchises qui la composent et qui ont été vendues aux enchères sont dévoilés. La franchise de Jaipur est celle qui a été vendue au prix le plus bas : 67 millions d'US$[2]. L'acheteur est un groupe appelé Emerging Media.

Le 20 février, soixante-dix-sept internationaux ou anciens internationaux des équipes d'Inde, d'Australie, des Indes occidentales, du Pakistan, du Sri Lanka, de Nouvelle-Zélande et d'Afrique du Sud sont « mis aux enchères » auprès des huit franchises[3]. La franchise qui propose le salaire le plus élevé pour un joueur l'engage dans son effectif. Les franchises doivent dépenser entre 3,3 et 5 millions d'US$ de salaires annuels pour ces enchères[4]. La franchise de Jaipur enrôle notamment Shane Warne pour un salaire annuel de 450 000 US$[5]. Elle ne dépense que 2 925 000 US$ en salaires annuels au cours de cette enchère, en dessous des 3,3 millions minimaux autorisés et est donc menacée de sanction financière[6]. Le nom de la franchise, Rajasthan Royals, est annoncé fin février, et Shane Warne est nommé à la fois capitaine et entraîneur de l'équipe[7]. Une deuxième enchère de joueurs a lieu le 11 mars 2008. Les Rajasthan Royals dépensent un total de 385 000 US$ en salaires annuels et engagent notamment Shane Watson[8], ainsi que Dimitri Mascarenhas, seul joueur anglais à participer à la saison 2008 de l'Indian Premier League[9].

Franchise la moins chère de l'IPL et ayant dépensé le moins au cours des enchères de joueurs, les Rajasthan Royals remportent néanmoins l'édition 2008 de l'Indian Premier League, battant en finale les Chennai Super Kings. Shane Watson est élu « meilleur joueur » de la compétition, alors que le fast bowler Sohail Tanvir en prend le plus grand nombre de guichets, 22. En l'absence de Tanvir et Watson notamment, les Royals finissent sixième de la saison suivante et ne se qualifient donc pas en demi-finale.

Bilan[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Bilan saison par saison des Rajasthan Royals
Saison Saison régulière Séries éliminatoires
G P SR Classement
2008 11 3 0 1ers sur 8
2009 6 7 1 6es sur 8
2010 6 8 0 7es sur 8
2011 6 7 1 6es sur 10
2012 7 9 0 7es sur 9
Totaux 36 34 2

Stades[modifier | modifier le code]

Couleurs, logo et symboles[modifier | modifier le code]

Logo des Rajasthan Royals pour la saison 2008.

Partenariats[modifier | modifier le code]

En février 2010, les Rajasthan Royals annoncent un partenariat, baptisé « Royals 2020 », avec plusieurs équipes de par le monde : les Cape Cobras d'Afrique du Sud, le Hampshire County Cricket Club en Angleterre et Trinité-et-Tobago (Indes occidentales). Les équipes doivent partager leurs sponsors et jouer leurs compétitions respectives de Twenty20 sous le nom de « Royals ». Des tournois réguliers entre les différents « Royals » sont envisagés[10].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Effectif 2012[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Joueur des Rajasthan Royals.

Effectif des Rajasthan Royals pour la saison 2012 de l'Indian Premier League[11] :

Capitaines et entraîneurs[modifier | modifier le code]

Rahul Dravid et Shane Warne
Rahul Dravid et son prédécesseur Shane Warne.

Shane Warne, recruté par la franchise lors des enchères de joueurs de la saison 2008 de l'IPL, est nommé par les propriétaires à la fois capitaine et entraîneur de l'équipe[12]. Il occupe ces deux postes jusqu'à ce qu'il se retire de l'IPL. Rahul Dravid lui succède en tant que capitaine pour la saison 2012.

Saisons Capitaine Entraîneur
2008 Shane Warne Shane Warne
2009
2010
2011
2012 Rahul Dravid

Propriétaires[modifier | modifier le code]

L'actrice indienne Shilpa Shetty achète des parts des Rajasthan Royals en 2009.

Emerging Media, un groupe britannique spécialisée dans les médias et la gestion de droits[13], achète la franchise de Jaipur lors de la création de l'Indian Premier League pour 67 millions de dollars américains. Le groupe produit, entre autres, l'émission de téléréalité indienne Cricket Star, qui vise à découvrir de nouveaux joueurs de cricket. Le finaliste de la première édition de ce programme, Dinesh Salunkhe, rejoint les Rajasthan Royals lors de leur première saison[14],[15].

En 2009, Emerging Media revend 11,7 % de la franchise à l'actrice indienne Shilpa Shetty et à son mari, l'homme d'affaires Raj Kundra. Le montant de la transaction est de 15,4 millions de dollars[16].

Statistiques et records[modifier | modifier le code]

Records collectifs[modifier | modifier le code]

Records individuels[modifier | modifier le code]

Matchs officiels uniquement, à l'issue des rencontres de l'IPL 202 :

  1. Shane Watson, 1242 (2008-2012)
  2. Yusuf Pathan, 1011 (2008-2010)
  3. Rahul Dravid, 805 (2011-2012)
  1. Shane Warne, 58 (2008-2011)
  2. Siddharth Trivedi, 53 (2008-2012)
  3. Shane Watson, 35 (2008-2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Franchises for board's new Twenty20 league sur Cricinfo.com
  2. (en) Big business and Bollywood grab stakes in IPL sur Cricinfo.com
  3. (en) Players on the auction list sur Cricinfo.com
  4. (en) All set for action at the auction sur Cricinfo.com
  5. (en) How the teams stack up sur Cricinfo.com
  6. (en) Jaipur franchise to be penalised sur Cricinfo.com
  7. (en) Kepler Wessels to coach Chennai Super Kings sur Cricinfo.com
  8. (en) Jaipur play their cards well
  9. (en) Mascarenhas predicts English flavour for IPL sur Cricinfo.com
  10. (en) Andrew Miller, « Rajasthan reveal global team deal », Cricinfo,‎ 2010 (consulté le 9 février 2010)
  11. (en) « Squad for Rajasthan Royals - Indian Premier League 2012 », ESPNcricinfo (consulté le 8 avril 2012)
  12. (en) « Warne to captain and coach in IPL », Cricinfo,‎ 2008 (consulté le 24 février 2010)
  13. (en) Saumya Roy, « Rajasthan Royals’ success proves everyone loves a winner », Mint,‎ 2008 (consulté le 24 février 2010)
  14. (en) « StarTwenty20 launched », The Hindu,‎ 2008 (consulté le 24 février 2010)
  15. (en) « Dinesh Salunkhe », Cricinfo,‎ 2008 (consulté le 24 février 2010)
  16. (en) « Rajasthan Royals sell minority stake », Cricinfo,‎ 2009 (consulté le 24 février 2010)
  17. (en) « Rajasthan Royals / Records / Twenty20 matches / Most runs », Cricinfo (consulté le 18 septembre 2011)
  18. (en) « Rajasthan Royals / Records / Twenty20 matches / Most wickets », Cricinfo (consulté le 18 septembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]