Roi des rois (titre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roi des rois.
Le titre de roi des rois (« shahanshah ») fut remis au goût du jour par la dynastie iranienne des Pahlavi. Mohammed Reza Shah fut le dernier souverain iranien à le porter.

Roi des rois est un titre honorifique qui fut utilisé par de nombreux souverains au cours de l'histoire. Il trouve son origine dans le proche-orient ancien, et est peu ou prou équivalent à empereur.

Le premier souverain à faire usage de ce titre (sous la forme : « šar šarrāni ») est Tukulti-Ninurta Ier, roi d'Assyrie au XIIIe siècle avant JC. Ce titre est à prendre littéralement, et s'explique par la division de la région en nombreuses cités-états, chacune ayant à sa tête un roi (« šar »). Lors de la formation de l'empire assyrien, le roi se place au-dessus de toutes les cités-états, devenant dès lors « roi des rois »[1].

Le titre est repris en Perse (sous la forme : « shahanshah ») sous les achéménides. Il exprime la prééminence de l'empereur sur les nombreux états vassaux, tributaires ou « protégés ». Le titre « shahanshah » (« شاه شاهان ») est de nouveau porté officiellement par les souverains iraniens de la dynastie Pahlavi jusqu'au renversement de la monarchie en 1979.

Le terme « roi des rois » est également mentionné dans la bible hébraïque (sous la forme: « מלך מלכיא » - « Melech ha-M'lachim »), appliqué à Nabuchodonosor II et Artaxerxès (Daniel, 2:37). Il est repris dans le Nouveau testament (sous la forme : « βασιλευς βασιλεων » - « Basileus basileōn »), appliqué cette fois à Jésus-Christ (Première épître à Timothée, 6:15, et Apocalypse, 17:14, 19:16).

Le titre de « roi des rois » était également un de ceux du négus d'Éthiopie (sous la forme : « ንጉሠ ነገሥት » - « Nəgusä nägäst » ou « Négus négusti »[2]).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lowell K. Handy, Among the host of Heaven : the Syro-Palestinian pantheon as bureaucracy, 1994, ISBN 9780931464843, p. 112.
  2. Histoire du continent africain : De la préhistoire à 1600 , Jean Jolly, p.198