Robin et Stella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robin et Stella

Titre original Robin et Stella
Genre série jeunesse
Acteurs principaux France Chevrette
Lorraine Auger
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Radio-Québec
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 195
Durée 25 minutes
Diff. originale 19891992

Robin et Stella est une série télévisée jeunesse québécoise en 195 épisodes de 25 minutes diffusée de 1989 à 1992 sur Radio-Québec. Chaque semaine, une nouvelle histoire était présentée, échelonnée sur 3 saisons. L'émission s'adressait à un public de 9 à 12 ans, et était de style fantastique.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Robin est un garçon terre à terre, qui aime le calme et la normalité. Stella quant à elle possède un tempérament impulsif, voire extrêmement explosif. On dit souvent que les contraires s'attirent et rien n'aurait pu laisser présager le rapprochement qui allait s'opérer entre ces deux personnalités opposées.

C'est quand Robin emménage dans l'appartement qu'occupait jadis la meilleure amie de Stella qu'il découvre, dans le placard, un obscur passage secret qui le mène directement dans l'appartement voisin, celui où vivent Stella et sa famille.

Malgré une répulsion mutuelle immédiate, ils apprendront rapidement à se connaître et, éventuellement, ils deviendront inséparables.

Distribution[modifier | modifier le code]

Famille de Stella[modifier | modifier le code]

Famille de Robin[modifier | modifier le code]

Famille de Lolotte[modifier | modifier le code]

Acteurs secondaires[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

L'univers étonnamment complexe de cette série fantaisiste mérite quelques explications.

Chez Robin[modifier | modifier le code]

Robin vit dans un petit appartement très à la mode pour les années 1990. Les couleurs vives, agencées à un mobilier nouveau genre, correspondent aussi très bien au style classique et hautain des parents de Robin, Léon et Violette. Hormis Buzz, le réveil parlant de Robin, et la cachette secrète de Robin dans un cheval décoratif, la seule caractéristique surprenante de cet appartement se trouve dans la chambre de Robin. Il s'agit du passage secret qui mène directement chez Stella.

Analyse[modifier | modifier le code]

L'appartement de Robin représente à première vue la normalité : un environnement parental trop strict, trop sérieux et trop adulte pour permettre l'originalité et l'imagination. Dans cet univers rigide, on pourrait considérer la chambre de Robin comme étant l'entrée de l'imaginaire, un lieu où les règles commencent à s'effacer pour faire place à un monde merveilleux, à savoir l'appartement de Stella.

Chez Stella[modifier | modifier le code]

L'appartement de Stella est l'opposé parfait de celui de Robin. Le mobilier est dépareillé, un simple rideau sépare la salle à manger de la chambre de Stella. Bref, on est loin de l'aspect soigné de l'appartement de la famille Brizard. L'endroit le plus important du domicile est sans doute le "Laborium". Il s'agit d'une salle mystérieuse où Darius, l'excentrique oncle de Stella, s'adonne à d'étranges expériences qui sont parfois plus proches de la magie que de la science. Dans ce laboratoire, en plus de l'équipement scientifique de base, on retrouve le fameux "Rapidotron". Le Rapidotron ressemble à un ascenseur qui permet de se téléporter instantanément n'importe où dans le monde. C'est aussi dans le Laborium que débouche le fameux passage secret qui relie l'appartement de Robin et celui de Stella. Par ailleurs, Stella possède un petit animal de compagnie très spécial, le Oups, qui vit dans une petite grotte.

Analyse[modifier | modifier le code]

L'appartement de Stella représente sans doute l'imaginaire, la liberté de pensée et l'absence de règles. Si quelque chose d'étrange, de surprenant ou même de surnaturel doit se produire, c'est généralement chez Stella que cela survient. Si ce n'est pas chez Stella, c'est dans un endroit accessible par le Rapidotron.

Chez Lolotte[modifier | modifier le code]

Généralement, la seule pièce que l'on voit de cet appartement est le hangar où Barracuda, le frère de Lolotte, a élu domicile. Il s'agit d'un endroit sale et désordonné. Il est bien arrivé à une ou deux reprises que l'on entrevoie l'intérieur de l'appartement, mais l'aspect flou de l'arrière-plan ne permettait pas de voir clairement la décoration.

Analyse[modifier | modifier le code]

La famille de Lolotte sert à montrer la vie dans une famille non fonctionnelle. En effet, les fréquentes disputes des parents de Lolotte ont eu des effets néfastes sur leurs enfants. Lolotte s'est beaucoup renfermée sur elle-même lors de la séparation de ses parents. Barracuda, quant à lui, s'est extériorisé dans la méchanceté et l'égoïsme. Puce, de son côté, étant trop jeune pour comprendre ces histoires, se contente de dire qu'elle n'aime pas quand ses parents crient. Finalement, bien que la série Robin & Stella ait souvent des messages ou des morales constructives pour le développement des jeunes téléspectateurs, les événements qui se déroulent autour de la famille de Lolotte restent les plus troublants. Il est cependant important d'apprendre aux enfants la réalité des famille non fonctionnelles. L'objectif demeure de leur donner une certaine base pour établir une réaction répulsive vis-à-vis d'une situation semblable. Le rejet des familles non fonctionnelles constituait la pierre angulaire de la série. C'était un des buts de la série : aider les enfants en leur donnant des conseils sous forme de morales...

Épisodes[modifier | modifier le code]

Histoire 9 : La boîte de fantaisie[modifier | modifier le code]

Doris ramène chez Stella une merveilleuse machine qui permet à l'utilisateur de matérialiser ses désirs les plus chers. Cependant, suite à l'impatience qu'avait Stella d'essayer cette machine, celle-ci se brise et réalise les souhaits de l'utilisateur dans la réalité et de façon permanente. Prends gare à ce que tu souhaites, car tes souhaits peuvent se réaliser...

Histoire 13 : La lampe magique[modifier | modifier le code]

Pour se venger de Robin et Stella, Barracuda décide de leur voler une lampe magique que Darius a ramené d'une de ses étranges expéditions. Quand il la frotte, il découvre qu'elle renferme le génie Subitto-Presto (interprété par Jean-Louis Millette). Il profite donc de cet allié inattendu pour se faire aimer de Robin et Stella. Malheureusement pour lui, cependant, le génie a d'autres plans pour lui.

Histoire 14: La maladie de Stella[modifier | modifier le code]

Stella ne se sent pas très bien. Elle a des étourdissements et hallucine mais, craignant la réaction de ses proches, elle garde ses malaises secrets. Résultat : elle perd conscience et se retrouve à l'hôpital.

Histoire 30 : Pic et Pomette[modifier | modifier le code]

On se plaît à dire que, parfois, la réalité rejoint la fiction. Mais que faire quand c'est la fiction qui rejoint la réalité? C'est à peu de chose près ce qui arrive à Robin et Lolote quand ils se retrouvent enfermés dans un livre de contes. La situation devient encore pire quand le jeune garçon rencontre une sorcière (interprétée par Pierrette Robitaille) qui lui fait une offre qu'il ne pourra refuser...

Histoires[modifier | modifier le code]

  1. Aladdin
  2. Boulabala
  3. Catherine
  4. Darius malade
  5. Dans le corps de Robin
  6. Difficile d'avoir un frère
  7. L'argent
  8. L'ombre noire
  9. La boite de fantaisie
  10. La croisière
  11. La fuite de gaz
  12. La fermeture du club
  13. La lampe magique
  14. La maladie de Stella
  15. La naissance de Oupsi
  16. La visite d'annie
  17. La visite de Zéphir
  18. Le braconnier
  19. Le cirque
  20. Le jeu vidéo
  21. Le mystère de la pyramide
  22. Le paquet de Suisse
  23. Le theatro
  24. Le vol du jeu vidéo
  25. Les Antilles françaises
  26. Les catalogues
  27. Les extra-terrestres
  28. Les multiplications
  29. Natasha
  30. Pic et Pomette
  31. Voyage chez Zéphir
  32. Le manoir du Mont-Noir
  33. Puce a disparu !
  34. L'usine qui pollue
  35. Les bonbons magiques
  36. à 65: titres manquants

Commentaires[modifier | modifier le code]

Dans la trame sonore de cette série télévisée, on avait fait appel à de nombreux instruments de musique électronique dont la batterie numérique (Linn) et quelques synthétiseurs (utilisée en majeure partie avec le Yamaha DX7). Comprend également quelques sons du Roland D50 et du Korg M1.

Le personnage de Robin Brizard était joué par une fille.

Liens externes[modifier | modifier le code]