Resurrection of the Little Match Girl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Resurrection of the Little Match Girl

Titre original Sungnyangpali sonyeoui jaerim
Réalisation Jang Sun-woo
Scénario In Jin-mi
Jang Sun-woo
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Sortie 2002
Durée 124 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Resurrection of the Little Match Girl (Sungnyangpali sonyeoui jaerim) est un film sud-coréen réalisé par Jang Sun-woo, sorti en 2002.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Comme le suggère le titre, l'histoire est basée sur le conte de Hans Christian Andersen La Petite Fille aux allumettes, histoire d'une adolescente qui se meurt de froid pendant l'hiver car elle doit vendre des allumettes pour survivre mais ne trouve aucun acheteur. La petite fille moderne de notre film doit vendre des briquets jetables. Ju, le personnage principal, est un raté qui aspire à devenir un jour, comme son meilleur ami, un « pro-gamer » (joueur de jeux vidéo professionnel : ce phénomène existe massivement en Corée où des centaines de personnes peuvent passer dix heures par jour à pratiquer StarCraft ou Counter-Strike). Ju fréquente souvent un cyber-café où travaille Hee-mee, qui a les mêmes traits que la « petite fille aux allumettes », ou plutôt aux briquets donc, présentée au générique. Un jour, il participe à un jeu vidéo à plusieurs où l'on doit « sauver » cette petite fille, en vérité la laisser mourir dans les formes, mais Ju se met plutôt à la protéger (avec l'aide d'une certaine « Lara ») : le film a basculé de la réalité glauque dans la fiction hyper-violente du jeu vidéo...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix de la meilleure direction artistique (Choi Jeong-hwa), meilleurs costumes et meilleurs effets spéciaux (Cha Soo-min, Hwang Hyun-kyu et Kim Sung-hoon), lors des Grand Bell Awards 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]