Putre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Putre
Putre
Blason de Putre
Héraldique
Drapeau de Putre
Drapeau
Image illustrative de l'article Putre
Administration
Pays Drapeau du Chili Chili
Région Région d'Arica et Parinacota
Province Province de Parinacota
Maire Angelo Carrasco Arias (PPD)
Code postal 1070000
Indicatif téléphonique +56
Démographie
Gentilé Putreño/a
Population 1 498 hab. (2002)
Densité 0,25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18° 06′ 53″ S 69° 20′ 00″ O / -18.1147, -69.3333 ()18° 06′ 53″ Sud 69° 20′ 00″ Ouest / -18.1147, -69.3333 ()  
Altitude 3 500 m
Superficie 590 250 ha = 5 902,5 km2
Divers
Fondation 1580
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chili

Voir la carte administrative du Chili
City locator 14.svg
Putre

Géolocalisation sur la carte : Chili

Voir la carte topographique du Chili
City locator 14.svg
Putre
Liens
Site web http://www.imputre.cl/

Putre, est une ville et commune de la province de Parinacota dans la Région d'Arica et Parinacota à plus de 3500 mètres d'altitude (dans l'altiplano chilien) et à 160 kilomètres d'Arica. Le village se trouve un petit peu à l'écart de la route 11-CH qui va d'Arica à la Bolivie en passant par le col de Tombo Quémado.

La commune de Putre a une superficie de 5 092,5 km² et une population totale de 1.907 (1.235 habitent en ville). Dans cette commune se situent les Parcs nationaux Lauca et Las Vicuñas.

Outre la ville de Putre, la commune comprend les villages de Tignamar, Socoroma, Belén, Caquena, Parinacota, Guallatiri et Chapiquiña

Étymologie[modifier | modifier le code]

Putre, en aymara, signifie : Bruit de l'Eau.

Administration[modifier | modifier le code]

Putre appartient à la Province de Parinacota et se trouve dans le district électoral nº 1 et à la 1re circonscription sénatoriale (Tarapacá). Elle est représentée à la Chambre des Députés du Congrès National par les députés Ximena Valcarce etIván Paredes. De la même façon, elle est représentée au Sénat par messieurs Jaime Orpis et Fernando Flores.

La commune de Putre est gouvernée par le maire Francisco Humire Alejandro, lequel, il est associé par les personnes suivantes au conseil :

  • Violeta Williams Bruna
  • Eliseo Mamani Choque
  • Fidel Ventura Mollo
  • Alicia Quispe Delgado
  • Sergio Dini Valenzuela
  • Genaro Yucra Gutiérrez

Lieux touristiques[modifier | modifier le code]

  • Le Parc national Lauca : Compte une superficie de 137.883 hectares. Cette réserve mondiale de la biosphère comprend la précordillère et l'altiplano de l'est de la région d'Arica et Parinacota. Elle possède un climat sec avec des variations thermiques diurnes et nocturnes très marquées. Elle se caractérise par une grande richesse en flore et faune, des lieux d'intérêts culturel et historique. Dans ce parc vivent plus de 130 différentes espèces d'oiseaux, de diverses vigognes, viscaches, nandous et condors. Un des principaux lieux d'attractions est le merveilleux lac Chungará, un des plus élevé au monde, qui se trouve aux pieds de volcans jumeaux Payachata.
  • L’église de Parinacota: L’église de Parinacota (monument national) se situe dans le Parc National Lauca. Elle est entourée par un mur composé de pierres et d'argile et peint en blanc, avec de la chaux des bofedales. Les trois entrées de l'église possèdent des arcs et colonnes de pierres volcaniques roses. L'imposant clocher, situé à côté de l'église, est séparé de celle-ci. L'église originelle du XVIIe a été reconstruite en 1789 et blanchit à la chaux; avec un toit fait d'argile et de paille. Les murs intérieurs de couleurs fraîches saturées datent du XVIIe et renferment des Saints coloniaux, qui sont en bon état de conservation.
  • Le lac Chungará : Il possède une superficie de 21,5 km² et une profondeur maximum de 33 m. Situé près de Ajata, ses affluents principaux sont le fleuves Chungará et Sopocalane. Les oiseaux et les mammifères sont, sans aucun doute, une des raisons de l'attraction de ce parc national, dû à la variété des espèces et la facilité de leur observation. Il existe plus d'une soixantaine d'espèces d'oiseaux dans ce parc dont : le nandou ou suri, la perdrix de l'altiplano, le flamant du Chili, la guallata, la mouette des Andes, le cormoran à aigrettes(yeco), la foulque géante (tagua gigante), le condor ou encore le canard à queue pointue. En ce qui concerne les mammifères on retrouve les suivants : guanacos, vigognes, lamas, alpagas, tarucas, pumas, loups et viscaches. Le paysage de ce parc est varié et possède des monts et plateaux d'une grande beauté. Il s'agit sans doute du lieu le plus attractif du Parc national Lauca. Il est d'ailleurs possible de le visiter toute durant toute l'année.
  • Réserve nationale las Vicuñas : Elle est située dans la commune de Putre, province de Parinacota, dans la sub-region Altiplano et Puna, et la région écologique Estepa Altoandina (steppe haute-andine) entre les 4.300 à 5.600 mètres d'altitude, et possède une superficie de 209.131 hectares. Sa grande superficie se caractérise par des plaines étendues et des reliefs abrupts où apparaissent les monts Arintica et Puquintica de 5 990 et 5 780 mètres. La zone de la réserve préserve diverses espèces végétales endémiques ainsi qu'une grande variété de faune silvestre, dont les viscaches et les vigognes.
  • Les thermes de Jurasi :À environ 5km de Putre, c'est un "établissement" privé en plein air, moyennant un somme modeste il vous est permis d'utiliser les cabines de déshabillage et les bassins d'eau chaude.
  • Le salar de Surire : Il se situe à l'extrême sud de la réserve nationale las Vicuñas, il a le statut de "Monumento Natural" depuis 1983. Le salar s'étend sur 175 km², et se situe à 4250 mètres d'altitude. On peut y passer la nuit dans le gite de la Conaf. Au sud du salar non loin de la piste qui va à Colchane se situent les thermes de Polloquere où il est possible de se baigner dans de l'eau chaude en plein air en regardant les viscachas (Lagidium viscacia), nandous (Pterocnemia pennata garleppi) ainsi que différentes espèces de flamants roses. Le salar tire son nom du Quechua "suri" qui signifie nandou, c'est le lieu où se promènent les nandous.
Le salar de Surire
Polloquere