Puella Magi Madoka Magica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Puella Magi Madoka Magica

魔法少女まどか☆マギカ
(Mahō Shōjo Madoka Magika)
Genre Magical girl, Drame, Psychologie, Dark fantasy
Anime japonais
Réalisateur
Producteur
Atsuhiro Iwakami
Scénariste
Studio d’animation Shaft
Compositeur
Licence Drapeau de la France Wakanim
Chaîne Drapeau du Japon MBS, TBS, CBC
1re diffusion 7 janvier 201121 avril 2011
Épisodes 12
Manga
Dessinateur Hanokage
Éditeur Drapeau du Japon Hōbunsha
Drapeau de la France Doki-Doki
Sortie initiale 12 février 201130 mai 2011
Volumes 3
Manga : Puella Magi Kazumi Magica: The Innocent Malice
Cible
éditoriale
Seinen
Scénariste Masaki Hiramatsu
Dessinateur Takashi Tensugi
Éditeur Drapeau du Japon Hōbunsha
Drapeau de la France Doki-Doki
Prépublication Drapeau du Japon Manga Time Kirara Forward
Sortie initiale mars 2011janvier 2013
Volumes 5
Manga : Puella Magi Oriko Magica
Dessinateur Kuroe Mura
Éditeur Drapeau du Japon Hōbunsha
Sortie initiale 12 mai 201112 juin 2011
Volumes 2
Light novel
Auteur Hajime Ninomae
Illustrateur Yūpon
Éditeur Drapeau du Japon Nitroplus Books
Sortie 14 août 2011
Film d'animation japonais : Puella Magi Madoka Magica the Movie Part I: Beginnings
Réalisateur
Akiyuki Shinbo
Producteur
Atsuhiro Iwakami
Scénariste
Gen Urobuchi
Studio d’animation Shaft
Compositeur
Yuki Kajiura
Licence Drapeau de la France @Anime
Durée 130 minutes
Sortie
Manga : Puella Magi Madoka Magica: The Different Story
Dessinateur Hanokage
Éditeur Drapeau du Japon Hōbunsha
Drapeau de la France Doki-Doki
Sortie initiale 12 octobre 201212 novembre 2012
Volumes 3
Film d'animation japonais : Puella Magi Madoka Magica the Movie Part II: Eternal
Réalisateur
Akiyuki Shinbo
Producteur
Atsuhiro Iwakami
Scénariste
Gen Urobuchi
Studio d’animation Shaft
Compositeur
Yuki Kajiura
Licence Drapeau de la France @Anime
Durée 109 minutes
Sortie
Film d'animation japonais : Puella Magi Madoka Magica the Movie Part III: Rebellion
Réalisateur
Akiyuki Shinbo
Producteur
Atsuhiro Iwakami
Scénariste
Gen Urobuchi
Studio d’animation Shaft
Compositeur
Yuki Kajiura
Sortie

Puella Magi Madoka Magica (魔法少女まどか☆マギカ, Mahō Shōjo Madoka Magika?, Magical Girl Madoka Magica) est une série télévisée d'animation japonaise produite par Shaft et Aniplex. La série est dirigée par Akiyuki Shinbo et écrite par Gen Urobuchi avec un design original des personnages de Ume Aoki, une adaptation du design de Takahiro Kishida et la musique de Yuki Kajiura. Cette série, plébiscitée tant par le public que par la critique, voit le style magical girl bouleversé de façon plus mûre, et a commencé à être diffusée au Japon sur Tokyo Broadcasting System et Mainichi Broadcasting System le 6 janvier 2011.

Il existe également trois séries de manga basées sur l'anime, ainsi que trois films d'animation. Les deux premiers, sortis en 2012, retracent la trame initiale, tandis que le troisième, sorti le 26 octobre 2013 au Japon, continue l'histoire. Avant la sortie de ce dernier, la franchise a généré un revenu de plus de 400 millions de dollars[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Il existe des familiers ayant le pouvoir d'exaucer le vœu d'une jeune fille choisie par leurs soins. Cependant, elle doit en échange devenir une Mahou Shoujo, et combattre des sorcières, des créatures démoniaques nées de la détresse humaine, responsables de malédictions, de meurtres et de suicides. Une collégienne du nom de Madoka Kaname, ainsi que son amie Sayaka Miki, sont ainsi approchées par le familier Kyubey et une Mahou Shoujo, Mami Tomoe, avec la proposition d'à leur tour endosser la lourde tâche de lutter contre le mal. La nouvelle élève de leur classe, Homura Akemi, cherche toutefois mystérieusement à empêcher Madoka de conclure ce contrat...

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Madoka Kaname (鹿目 まどか, Kaname Madoka?)
Madoka est une jeune fille de 14 ans dont la vie est transformée quand elle rencontre Kyubey qui lui propose alors de devenir une Puella Magi elle-même, en l'échange d'un vœu. Elle se voit comme une personne sans qualités ou talents particuliers, et après avoir vu Mami se battre contre les sorcières et leurs familiers, souhaite devenir une fantastique Puella Magi à son image. Kyubey, Mami et Homura ont remarqué chez elle un immense potentiel. Elle reste malgré tout hésitante à passer un contrat qui engage sa vie.
Homura Akemi (暁美 ほむら, Akemi Homura?)
Une Puella Magi qui apparaît dans le rêve de Madoka, et est par la suite transférée dans son collège. C'est une fille très belle et réservée, qui a d'extraordinaires capacités intellectuelles et physiques, ce qui la rend populaire malgré sa personnalité étrange. Elle a passé le contrat avec Kyubey qui a fait d'elle une puella magi, mais on ne sait pas grand chose sur elle, Kyubey la définissant comme une « irrégulière ». Ayant vu beaucoup de puella magi mourir au combat, elle essaie de protéger les autres filles de ces contrats, particulièrement Madoka qu'elle semble connaître d'avant leur rencontre. À cause de cela, elle est la rivale de Mami, qui souhaite au contraire que Madoka devienne à son tour une puella magi. Quand elle se transforme, une sorte de petit disque qui lui sert de bouclier apparaît sur son avant-bras. Elle est capable de produire de puissantes explosions et des projectiles de feu magique et a également le pouvoir de manipuler le temps.
Sayaka Miki (美樹 さやか, Miki Sayaka?)
Camarade de classe de Madoka qui, après avoir aidé Madoka à sauver Kyubey, se voit également offrir de devenir une Puella Magi. Elle se soucie beaucoup de ses amis, et souhaite aider un garçon hospitalisé du nom de Kyosuke Kamijo, violoniste, qui l'inspirait pendant son enfance, et dont elle est tombée amoureuse. Avant de devenir une Puella Magi, Sayaka se bat au moyen d'une batte de baseball transformée en arme magique par Mami pour se protéger et protéger Madoka pendant la chasse aux sorcières. Elle devient une Puella Magi en utilisant son vœu pour soigner la main de Kyosuke, abîmée pendant un accident, et lui rendre sa capacité à jouer du violon. Son arme de prédilection est une épée dont, à la manière de Mami, elle peut faire apparaître des copies à volonté. Son souhait ayant pour but la guérison, elle bénéficie d'une capacité de régénération exceptionnelle. Son cercle magique ressemble à une partition musicale.
Mami Tomoe (巴 マミ, Tomoe Mami?)
Une Puella Magi liée à Kyubey par un contrat, élève de troisième année dans le collège de Madoka. Elle a la capacité de faire apparaître presque à l'infini des mousquets, peut utiliser des rubans pour paralyser ses ennemis et peut également soigner. Elle est rescapée d'un accident de voiture auquel elle a survécu grâce au vœu que lui a offert Kyubey. À la différence des autres puella magi qui recherchent les graines de désespoir, elle est plus concentrée sur la protection de ceux qui l'entourent. Malgré son apparence de grande sœur rassurante et joyeuse, elle est très seule et est effrayée par la nature de son travail.
Kyubey (キュゥべえ, Kyuubee?)
Il peut exaucer le vœu, quel qu'il soit, de certaines filles, à la condition qu'elles deviennent par la suite des puella magi et combattent les sorcières. Il a jusqu'ici passé des contrats avec Mami, Kyoko, Homura et Sayaka. En tant qu'Incubateur, il ne peut être vu et entendu que par les Puella Magi et les personnes ayant un potentiel magique. Il y en a au moins des milliers comme lui. Ses motivations réelles sont inconnues, et il cherche constamment à persuader des filles ayant un potentiel magique à passer un contrat avec lui malgré les risques qu'il leur fait ainsi encourir...
Kyōko Sakura (佐倉 杏子, Sakura Kyōko?)
Une Puella Magi rivale qui apparaît en ville à la fin du quatrième épisode. Elle a de longs cheveux rouges et une personnalité toute aussi ardente. Note amusante, elle est perpétuellement en train de manger quelque chose, même lors de son combat contre Sayaka. Quand elle apprend que cette dernière est devenue une Puella Magi juste avant son arrivée, elle devient son ennemi pour lui voler son territoire. À la différence de Mami, son seul objectif est de récupérer les griefs seeds, au point de laisser les familiers des sorcières commettre des meurtres pour qu'ils deviennent à leur tour des sorcières et ainsi en obtenir plus. Elle se bat au moyen d'une lance qui peut s'allonger et se diviser en plusieurs sections, et qui peut immobiliser et frapper les ennemis grâce à la sphère à son extrémité. Elle semble pouvoir changer la taille de la sphère à volonté.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Hitomi Shizuki (志筑 仁美, Shizuki Hitomi?)
Camarade de classe et amie de Sayaka et Madoka, assez populaire auprès des garçons, c'est elle qui va en quelque sorte "détruire Sayaka" en se rapprochant de Kyōsuke.
Kyōsuke Kamijō (上條 恭介, Kamijō Kyōsuke?)
Un garçon handicapé à qui Sayaka rend régulièrement visite à l'hôpital. Avant l'accident qui l'a privé de la sensation de ses doigts, il était violoniste.
Junko Kaname (鹿目 詢子, Kaname Junko?)
Mère de Madoka, cadre, porte une incroyable quantité de maquillage et rentre parfois saoule chez elle.
Tomohisa Kaname (鹿目 知久, Kaname Tomohisa?)
Père de Madoka.
Tatsuya Kaname (鹿目 タツヤ, Kaname Tatsuya?)
Jeune frère de Madoka.
Kazuko Saotome (早乙女 和子, Saotome Kazuko?)
Professeur de Madoka, reine des relations de couples problématiques.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Magical Girl
Une magical girl, ou Puella Magi, est une jeune fille douée de pouvoirs obtenus à la suite d'un contrat passé avec un incubateur : l'incubateur réalise le vœu de la jeune fille, qui doit en échange assumer la charge de magical girl et combattre les sorcières. La nature des pouvoirs dépend de celle du souhait : par exemple, un souhait ayant trait aux soins apportera une capacité de régénération importante. De plus, le potentiel magique des magical girl augmente selon le destin et les malheurs qui s'abattent sur elles, leur permettant de faire des vœux d'une plus grande importance. Quand une magical girl meurt dans la dimension d'une sorcière, son corps disparaît avec le portail. Le corps n'étant jamais retrouvé, elle est généralement portée disparue.
Sorcières
Les sorcières sont des entités démoniaques nées des malédictions, vivant dans des dimensions spécifiques. Vivantes, elles peuvent affecter les humains du monde réel en leur apposant des marques connues sous le nom de « baiser de sorcière », qui les affaiblit fortement et peut les pousser au meurtre ou au suicide. Elles ont souvent leurs propres familiers, qui peuvent se séparer d'elles et devenir sorcières à leur tour.
Soul Gem
Un joyau qui renferme le pouvoir d'une magical girl, que sa propriétaire utilise pour se transformer. Sa taille est révélatrice de la quantité de magie que possède la jeune fille, et elle brille lorsqu'elle est proche d'une sorcière ou d'un de leur familier. Quand elle n'est pas utilisée, la pierre prend la forme d'un anneau au doigt de sa propriétaire, doublé d'un symbole magique qui apparaît sur son ongle. Quand une magical girl se transforme, sa pierre d'âme devient un élément de son costume (la barrette de Mami, le bijou au nombril de Sayaka et celui sur la main gauche de Homura et le collier de Madoka).
Grief Seed
Les graines de désespoir sont des sortes d'épines noires dont naissent les sorcières. Une fois plantées, elles forment rapidement des barrières qui les dissimulent pendant que la sorcière éclot. Quand une sorcière est battue, la graine de désespoir qui reste près d'elle peut être utilisée pour restaurer les pouvoirs magiques d'une pierre d'âme. C'est un objet de grande valeur, cause de rivalité entre les magical girls.

Analyse de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

En moyenne, la série télévisée d'animation est suivie par 100 000 téléspectateurs japonais, à l'exception du dernier épisode qui a réuni plus d'un million de personnes sur le site Nico Nico Douga en juin 2011[2],[3]. Le premier coffret Blu-ray de la série télévisée d'animation s'est écoulé à 53 000 exemplaires lors de la première semaine de commercialisation[4], et les cinq autres se sont écoulés à plus de 50 000 exemplaires[5],[6].

Les deux premiers films d'animation n'ont pas rencontré un tel succès : en effet, il y a eu seulement 357 000 spectateurs pour le premier film, et 336 000 spectateurs pour le deuxième[3]. Le troisième film a eu un succès beaucoup plus important : au 7 novembre 2013, le film a rapporté 1 milliard de yens[7]. Plus de 1,3 millions de tickets ont été vendus en décembre 2013, avec 1,93 milliard de yens[8].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lors de la cérémonie des Newtype Anime Awards 2011, Puella Magi Madoka Magica a dominé les autres participations en remportant 12 des 21 récompenses :

  • Personnage mascotte pour Kyubey
  • Personnage féminin pour Homura Akemi
  • Original Soundtrack de Yuki Kajiura
  • Opening pour Connect de ClariS
  • Scénario de Urobuchi Gen
  • Character Design de Ume Aoki
  • Photographie
  • Art
  • Color Design
  • Effets
  • Réalisation de Shinbo Akiyuki

La série a également remporté le Television Award lors des 16e Animation Kobe Awards, le Grand Prix de l'animation au cours du Japan Media Arts Festival de 2011, ainsi que trois Tokyo Anime Awards et le Prix Seiun du Meilleur Media de la Japan Science Fiction Convention 2012[3]. Toute aussi bien saluée par la communauté anglophone, elle s'est vue décerner 8 AnimeSuki Choice Awards, dont celui de la meilleure série télévisée.

Anime[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

La production de la série télévisée d'animation a été annoncée en octobre 2010[9],[10]. Les dix premiers épisodes ont été diffusés du 7 janvier[11] au 11 mars 2011[12],[note 1]. Suite au séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku, la diffusion des deux derniers épisodes, ainsi que l'épisode 10 dans certaines régions du Japon, a été annulée et repoussée[13],[14]. Les deux derniers épisodes ont alors été diffusés le 22 avril 2011 dans les régions de Kansai et Kantō[15]

Les six coffrets DVD et Blu-ray de la série ont été commercialisés du 27 avril au 21 septembre 2011[16].

La série est diffusée dans les pays francophones en streaming légal par Wakanim[17].

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Génériques[modifier | modifier le code]

  • Opening
Connect interprété par le groupe ClariS.
  • Ending
Magia interprété par Kalafina.

Films d'animation[modifier | modifier le code]

En novembre 2011, une trilogie cinématographique a été annoncée dans le magazine Newtype de l'éditeur Kadokawa Shoten[18]. Les deux premiers, nommés Beginnings (始まりの物語, Hajimari no Monogatari?) et Eternal (永遠の物語, Eien no Monogatari?), sont en fait des compilations des épisodes de la série télévisée, avec quelques nouvelles scènes d'animation[19]. Ils sont sortis respectivement le 6 octobre et le 13 octobre 2012 dans les cinémas japonais[20],[21].

Le troisième film, nommé Rebellion (叛逆の物語, Hangyaku no Monogatari?), raconte une nouvelle histoire et est sorti le 26 octobre 2013 au Japon[19],[22],[23]. En France, il est diffusé au Grand Rex en avant-première le 22 novembre 2013[24].

Doublage[modifier | modifier le code]

Personnages Voix japonaises[25] Voix françaises (films uniquement)[26] [27]
Madoka Kaname Aoi Yūki Caroline Combes
Homura Akemi Chiwa Saito Nathalie Bienaimé
Kyubey Emiri Katō Pascale Chemin
Sayaka Miki Eri Kitamura Gwenäelle Julien
Mami Tomoe Kaori Mizuhashi Emma Darmon
Kyôko Sakura Ai Nonaka Nayeli Forest
Hitomi Shizuki Ryoko Shintani Jessie Lambotte
Kyôsuke Kamijô Seiko Yoshida Jessie Lambotte
Kazuko Saotome Junko Iwao Pascale Chemin
Junko Kaname Yuko Goto Nathalie Bienaimé
Tomohisa Kaname Tetsuya Iwanaga Yann Pichon
Tetsuya Kaname Kaori Mizuhashi

Manga[modifier | modifier le code]

L'adaptation en manga de la série est publiée par l'éditeur Hōbunsha. La première série, adaptation directe de l'anime, contient trois volumes. Ils sont sortis du 12 février au 30 mai 2011[28],[29].

La deuxième série, Puella Magi Kazumi Magica: The Innocent Malice (魔法少女かずみ☆マギカ〜The innocent malice〜, Mahō Shōjo Kazumi Magika: The Innocent Malice?), est une histoire parallèle. Elle a été publiée dans le magazine Manga Time Kirara Forward entre mars 2011 et janvier 2013[30],[31], et compilé en cinq volumes[32]. Une troisième série de deux volumes nommée Puella Magi Oriko Magica (魔法少女おりこ☆マギカ, Mahō Shōjo Oriko Magika?) est sortie entre le 12 mai et le 12 juin 2011[33]. Une série dérivée de ce manga écrite par Hanokage dans le magazine Manga Time Kirara Magica[34], et le premier tome sortira le 12 septembre 2013[35]. Une autre série de trois volumes nommée Puella Magi Madoka Magica: The Different Story a été publiée ente octobre et novembre 2012[36],[37],[38].

Des anthologies officielles sont également publiées depuis septembre 2011[39]. Une adaptation du film d'animation est également sortie le 26 mai 2012[40]. Des yonkoma sont publiées depuis juillet 2012[41]. Enfin, un manga nommé Puella Magi Madoka Magica - Homura Revenge! (魔法少女まどか☆マギカ ほむらリベンジ!?) sera publié en septembre 2013[42].

Les versions françaises de Puella Magi Madoka Magica, Puella Magi Madoka Magica: The Different Story et Puella Magi Kazumi Magica: The Innocent Malice sont publiées par Doki-Doki[43],[44],[45]. Un coffret regroupant les trois volumes de la première série est sorti le 14 novembre 2012[46].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Light novel

Un light novel écrit par Hajime Ninomae et illustré par Yūpon a été publié par Nitroplus le 14 août 2011[47].

Guide Book

Un Guide Book est sorti le 27 juillet 2013[48].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Un jeu vidéo édité par Namco Bandai Games nommé Puella Magi Madoka Magica Portable (魔法少女まどか☆マギカ ポータブル, Mahō Shōjo Madoka Magika Pōtaburu?) est sorti sur PlayStation Portable au Japon le 15 mars 2012[49].

Autres produits[modifier | modifier le code]

Chaque mois, de nouveaux produits dérivés de la série sortent au Japon[3]. De nombreuses figurines sont commercialisées par Good Smile Company ou Max Factory[50],[51],[52].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L’anime est diffusé sur MBS à 25h25, ce qui correspond techniquement au lendemain à 1h25.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Madoka Magica Anime Earns Over 40 Billion Yen in Goods », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  2. (en) « Madoka Magica Finale Earns 2.3% Rating in Osaka Area », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  3. a, b, c et d « AnimeLand # 193 juillet-août 2013 », AnimeLand, n° 193, 3 juillet 2013
  4. (en) « Madoka Magica 1 Sells 53,000 as #1 TV Anime BD in 1st Week », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  5. (en) « Madoka Magica 5 is 5th BD Volume to Sell 50,000+ », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  6. (en) « Japan's Animation Blu-ray Disc Ranking: September 19-25 », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  7. (en) « 3rd Madoka Magica Film Tops 1 Billion Yen/US$10 Million », sur Anime News Network (consulté le 8 novembre 2013).
  8. (en) « 3rd Madoka Magica Film Tops K-ON! Film's Box Office », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  9. (en) « Bakemonogataris Shinbo, Phantoms Urobuchi Launch New Anime », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  10. (en) « New Shinbo/Shaft Anime to Be Mahō Shōjo Madoka Magica », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  11. (en) « Puella Magi Madoka Magica's New Commercial Streamed », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  12. (ja) « Episodes de Puella Magi Madoka Magica sur MBS », sur MBS (consulté le 23 août 2013).
  13. (en) « This Week's Madoka Magica Not Aired in 'Self-Restraint' (Updated) », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  14. (en) « Anime/Manga Releases Delayed, Cancelled After Quake », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  15. (en) « Madoka Magica Anime to Resume on April 21 », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  16. (en) « Madoka Magica's Airing, Streaming Delayed 'For Now' (Updated) », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  17. « Puella Magi Madoka Magica sur Wakanim », sur Manga-news (consulté le 23 août 2013).
  18. (en) « Madoka Magica Film Project Launches (Updated) », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  19. a et b (en) « Madoka Magica Film Project to Be Trilogy (Updated) », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  20. (en) « Madoka Magica: Beginnings May Be Better Than the Series », sur Kotaku (consulté le 23 août 2013).
  21. (en) « Madoka Magica Films Slated for October 6 & 13 », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  22. (en) « 2012 Madoka Magica Film's 2 Parts Titled », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  23. (en) « VIDEO: An Early Glimpse At Puella Magi Madoka Magica the Movie Part III: Rebellion », sur Crunchyroll (consulté le 23 août 2013).
  24. « Avant-première du 3ème film Puella Magi Madoka Magica à Paris », sur http://www.manga-news.com/ (consulté le 4 octobre 2013).
  25. (en) « Fiche de la série », sur Anime News Network (consulté le 12 août 2014)
  26. (en) « Fiche du 1er film d'animation », sur Anime News Network (consulté le 12 août 2014)
  27. (en) « Fiche du 2ème film d'animation », sur Anime News Network (consulté le 12 août 2014)
  28. (ja) « 魔法少女まどか☆マギカ », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  29. (en) « Anime/Manga Releases Delayed After Quake: Part III », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  30. (ja) « "魔法少女まどか☆マギカ×まんがタイムきららフォワード 驚愕の3大プロジェクト始動" [Puella Magi Madoka Magica × Manga Time Kirara Forward: The Start of Three Large Surprising Projects] », sur Dokidokivisual (consulté le 23 août 2013).
  31. (en) « Madoka Magica Spinoff Manga Kazumi Magica Ends in Japan », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  32. (ja) « 魔法少女かずみ☆マギカ ~The innocent malice~ », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  33. (ja) « 魔法少女おりこ☆マギカ », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  34. (en) « Hanokage to Launch New Madoka Magica Manga (Update) », sur Anime News Network (consulté le 24 août 2013).
  35. (ja) « 魔法少女おりこ☆マギカ 別編 », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  36. (ja) « 魔法少女まどか☆マギカ ~The different story~ 上 », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  37. (ja) « 魔法少女まどか☆マギカ ~The different story~ 中 », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  38. (ja) « 魔法少女まどか☆マギカ ~The different story~ 下 », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  39. (ja) « 魔法少女まどか☆マギカ アンソロジーコミック », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  40. (ja) « 魔法少女まどか☆マギカ film memories », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  41. (ja) « 魔法少女まどか☆マギカ 4コマアンソロジーコ », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  42. (ja) « 魔法少女まどか☆マギカ ほむらリベンジ! », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  43. « Puella Magi Madoka Magica chez Doki Doki ! », sur Manga-news (consulté le 23 août 2013).
  44. « Les Puella Magi de retour chez Doki Doki », sur Manga-news (consulté le 23 août 2013).
  45. « Les magical girls reviennent chez Doki Doki ! », sur Manga-news (consulté le 26 décembre 2013).
  46. « Puella Magi Madoka Magica en coffret », sur Manga-news (consulté le 23 août 2013).
  47. (ja) « 小説版 魔法少女まどか☆マギカ 初回限定版 【書籍】 », sur Amazon (consulté le 23 août 2013).
  48. (ja) « 劇場版魔法少女まどか☆マギカ [前篇]始まりの物語/[後編]永遠の物語 公式ガイドブック with you. », sur Hōbunsha (consulté le 24 août 2013).
  49. (en) « Madoka Magica Portable PSP Game's 3rd Promo Streamed », sur Anime News Network (consulté le 23 août 2013).
  50. « Madoka Magica selon Good Smile Company », sur Manga-news (consulté le 23 août 2013).
  51. « Madoka Magica - Les Figma », sur Manga-news (consulté le 23 août 2013).
  52. « Puella Magi Madoka Magica en Petanko Mini! », sur Manga-news (consulté le 23 août 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]