Potatau Te Wherowhero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Potatau Te Wherowhero

Potatau Ier, (né vers 1800 - mort 1860) était un guerrier, un chef de la tribu maori Waikato et le premier roi Maori. Dans sa jeunesse il était connu sous le nom Te Wherowhero, mais il prit pour lui-même le nom Potatau.

Potatau était le fils de Te Rauangaanga (Ngati Mahuta) qui venait de devenir le chef de guerre principal des tribus Waikato. Sa mère, Te Parengaope, était elle-même chef du peuple Ngati Koura. Potatau participa aux conflits contre les Ngati Toa commandés par Te Rauparaha, devenant un chef de guerre renommé. En 1821 Te Wherowhero emmena une troupe de 3,000 hommes contre les Ngati Toa et cette armée réussit à s'emparer de plusieurs fortifications défensives adverses. Il subit aussi des revers; son père fut obligé de lui sauver la vie après que les Ngati Toa l'eurent pris. Cependant, ses efforts continuels contre la tribu rivale affaiblissaient les Ngati Toa au point où ils se retirèrent de la région et commencèrent leur migration vers Taranaki. Enfin Potatau conclut la paix avec les Ngati Toa en 1834.

À cette époque, les missionnaires britanniques commençaient à arriver en Nouvelle-Zélande. Bien que Te Wherowhero refusa de signer le Traité de Waitangi et ne céda jamais la souveraineté de son peuple aux Britanniques, au début il ne s'opposa pas à l'arrivée des colons britanniques et le gouverneur colonial George Grey le consulta souvent sur des affaires touchant les Maoris. Plus tard, quand les Britanniques s'emparèrent des meilleures terres du Waikato, Potatau devint moins tolérant et protesta contre les actions des Britanniques.

Durant les années 1850 le King Movement parmi les Maoris conduit à la désignation de Te Wherowhero comme roi des Maoris et il est intronisé à Pukawa en avril 1857.

L'arrivée de nombreux colons britanniques sur les terres des Maoris entrainèrent des conflits après la mort de Potatau Ier en 1860.