Pokhara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Pokhara (album)
Pokhara
Image illustrative de l'article Pokhara
Administration
Pays Népal Népal
Région Ouest
Zone Gandaki
District Kaski
Démographie
Population 255 465 hab. (2011)
Densité 8 516 hab./km2
Géographie
Coordonnées 28° 15′ 50″ N 83° 58′ 20″ E / 28.26389, 83.97222 ()28° 15′ 50″ Nord 83° 58′ 20″ Est / 28.26389, 83.97222 ()  
Altitude 900 m
Superficie 3 000 ha = 30 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Népal

Voir sur la carte Népal administrative
City locator 13.svg
Pokhara

Pokhara (en népalais : पोखरा) est une ville du centre du Népal, à 198 km à l'ouest de Katmandou. Sa population était de 255 465 habitants au recensement de 2011[1], la plaçant au deuxième rang des villes népalaises. Pokhara est tout à la fois chef-lieu du district de Kaski, de la zone de la Gandaki et de la région de développement Ouest. C'est aussi l'une des destinations touristiques les plus populaires du pays.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Pokhara est située dans la partie nord-ouest de la vallée de Pokhara, qui est un élargissement de la vallée de Seti Gandaki. La rivière Seti et ses affluents ont creusé d'impressionnants canyons dans le fond de la vallée, seulement visibles à partir de points de vues élevés ou dans les airs. À l'est de Pokhara, la ville de Lekhnath fait suite dans la vallée.

Au sud, la ville est bordée par le lac Phewa (d'une superficie de 4,4 km2 pour une altitude d'environ 800 m au-dessus du niveau de la mer) ; au nord, à une altitude de près de 1 000 m, la périphérie de la ville touche le pied de la chaîne des Annapurna.

Il n'y a pas d'autres endroits au Népal où les montagnes s'élèvent aussi vite. Dans cette zone, sur moins de 30 km, l'altitude passe rapidement de 1 000 m à plus de 7 500 m. Le Dhaulagiri, la chaîne des Annapurna et celle du Manaslu, qui culminent chacun à plus de 8 000 m d'altitude, peuvent être vus de Pokhara. Les montagnes dominent tout l'horizon nord de la ville et sont une source constante de contemplation et d'admiration pour les touristes et les habitants.

De l'autre côté de la ville, il y a un lac du nom de Phewa Tal (Tal signifie lac en népalais), trois grottes (Mahendra, Bat et Gupteswor) et une impressionnante chute (Patale Chhango ou Devi's Falls) où l'eau du lac Phewa gronde à l'intérieur d'un trou et disparaît.

Climat[modifier | modifier le code]

Du fait de ses reliefs escarpés, la zone de Pokhara a l'un des taux de précipitations les plus élevés du pays (plus de 4 000 mm⋅an-1). Au sein même de la ville, il est possible de remarquer une différence notable de précipitations entre le sud de la ville près du lac et le nord au pied des montagnes.

Le climat est de type subtropical mais les températures sont modérées à cause de l'altitude : entre 25 °C et 35 °C en été et 5 °C et 15 °C en hiver.

Relevé météorologique de Pokhara
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) 4 6 10 13 17 20 21 21 19 15 9 5
Température maximale moyenne (°C) 16 18 22 26 26 27 26 26 26 24 21 17
Précipitations (mm) 18 15 30 38 102 201 376 325 188 56 3 10
Source : zoover.co.uk (9 juin 2009)


Aéroport[modifier | modifier le code]

L'aéroport de Pokhara est situé au milieu de la ville et est desservi par des vols venant de Katmandou, Jomsom, Manang, Bhairahawa et Bhâratpur. Il est également possible d'affréter des hélicoptères pour Manang et Jomsom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :