Phyllidiella pustulosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Phyllidiella pustulosa

alt=Description de l'image Phylidiella pustulosa.JPG.
Classification selon WoRMS
Règne Animalia
Embranchement Mollusca
Classe Gastropoda
Sous-classe Heterobranchia
Infra-classe Opisthobranchia
Ordre Nudibranchia
Sous-ordre Euctenidiacea
Infra-ordre Doridacea
Super-famille Phyllidioidea
Famille Phyllidiidae
Genre Phyllidiella

Nom binominal

Phyllidiella pustulosa
Cuvier, 1804[1]

Synonymes

  • Fryeria variabilis, Collingwood, 1881
  • Phyllidia albonigra, Quoy & Gaimard, 1832
  • Phyllidia melanocera, Yonow, 1986
  • Phyllidia pustulosa, Cuvier, 1804 (nom originel)
  • Phyllidia rotunda, Eliot, 1904
  • Phyllidia spectabilis, Collingwood, 1881
  • Phyllidia verrucosa, van Hasselt, 1824
  • Phyllidiella nobilis, Bergh, 1869

Phyllidiella pustulosa est une espèce de nudibranche de la famille des Phyllidies.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre dans la zone tropicale Indo/Ouest-Pacifique, Mer Rouge incluse.

Habitat[modifier | modifier le code]

Son habitat correspond à la zone récifale externes ainsi que sur les platiers jusqu'à 30 m de profondeur.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce peut mesurer jusqu'à 7 cm.

Le corps est allongé et limaciforme.

Le manteau a une teinte de fond noire, la surface du corps est garnie de petits tubercules roses à mauves regroupés par trois ou quatre pour former des amalgames sur le manteau et dessiner ainsi de petits fer à cheval ou tes taches irrégulières. Le sommet des tubercule est souvent marqué de blanc.

Possibilité mais pas nécessaire, d'avoir un liseré rose à mauve en bordure périphérique du manteau à la base du pied.

Les rhinophores sont lamellés,rétractiles et de teinte noire.

Éthologie[modifier | modifier le code]

Cette Phyllidie est benthique et diurne.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Phyllidia pustulosa se nourrit exclusivement d'éponges.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.L. Beesley, G.J.B. Ross et A. Wells, Mollusca-The southern synthesis, vol.5,‎ 1998 (ISBN 0-643-05756-0)
  • David Behrens, Nudibranch behaviour,‎ 2005 (ISBN 978-1878348418)
  • Gary Cobb et Richard Willan, Undersea jewels- a colour guide to nudibranchs,‎ 2006 (ISBN 0642568472)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brunckhorst, D.J. (1993) The systematics and phylogeny of Phyllidiid Nudibranchs (Doridoidea). Records of the Australian Museum, Supplement 16: 1-107.