Palais Madame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le bâtiment de Turin. Pour le siège du Sénat italien, voir Palais Madama.
Palais Madame
Image illustrative de l'article Palais Madame
La façade baroque
Nom local Palazzo Madama
Période ou style Architectures médiévale et baroque
Début construction XIVe siècle
Fin construction 1721
Destination actuelle Siège du Museo Civico d'Arte Antica
Coordonnées 45° 04′ 16″ N 7° 41′ 08″ E / 45.07105, 7.6855 ()45° 04′ 16″ Nord 7° 41′ 08″ Est / 45.07105, 7.6855 ()  
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Piémont Piémont
Commune Turin

Géolocalisation sur la carte : Turin

(Voir situation sur carte : Turin)
Palais Madame

Le palais Madame (en italien, Palazzo Madama) est un palais situé à Turin, au Piémont dont la façade baroque révèle certains traits des préoccupations urbanistiques de la première moitié du XVIIIe siècle en Europe, à savoir l'embellissement des édifices existants, la création de perspectives dans la ville et une volonté d'ostentation.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Casaforte degli Acaja[modifier | modifier le code]

Au début du Ier siècle av. J.-C., l'emplacement est occupé par une porte dans les murs romains de laquelle part le decumanus maximus d'Augusta Taurinorum (qui donnera Turin). Deux des tours, bien que reconstituées, témoignent de cet édifice initial. Après la chute de l'Empire romain occidental, la porte est utilisée comme bastion propice à la défense de la ville.

Ensuite il devient une possession des Savoia-Acaja, une branche secondaire de la maison de Savoie, qui l'agrandit en château au XIVe siècle.

Un siècle plus tard, Ludovico d'Acaja l'étend en plan carré avec une cour intérieure, un portique et une tour ronde à chacun des quatre angles.

Après la disparition de la lignée Acaja, le château devient la résidence pour les invités des Savoie.

En 1637, la régente du duc Charles-Emmanuel II, Christine de France, le choisit comme sa résidence personnelle. Elle commande la couverture de la cour et une amélioration des appartements intérieurs.

Le Palazzo Madama[modifier | modifier le code]

Soixante ans après, une autre régente, Marie Jeanne Baptiste de Savoie, vit dans le palais, conférant ainsi définitivement le surnom de Madame (en italien Madama).

Elle commande un palais baroque en pierre blanche à l'architecte Filippo Juvarra, mais les travaux se limiteront à la façade, construite entre 1718 et 1721, plaquée sur l'édifice médiéval.

On peut noter l'escalier monumental que contient la façade qui caractérise la monumentalité et la magnificence des intérieurs des palais baroques.

Le palais aura plus tard diverses destinations : quartier général du ravitaillement des troupes napoléoniennes ; au XIXe siècle le roi Charles-Albert de Sardaigne y place le siège de la pinacothèque royale, et plus tard, le sénat du parlement de Sardaigne et la haute cour. Depuis 1934, il accueille le musée des antiquités de la ville le Museo Civico d'Arte Antica (contenant des pièces du Pakistan).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]