Ouverture française (Bach)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ouverture française est le nom communément donné à une œuvre en si mineur pour clavecin solo de Johann Sebastian Bach dont le titre original est Overture nach Französicher Art (« Ouverture à la manière française ») ; le catalogue des compositions de Bach par Wolfgang Schmieder l'identifie sous le numéro BWV 831.

Elle constitue avec le Concerto Italien la seconde partie de la Clavier-Übung publiée en 1735 par Christoph Weigel, graveur et éditeur à Nuremberg : ces deux volets symbolisent les deux grandes traditions (l'italienne et la française) qui se confrontent dans l'Europe musicale au cours du XVIIIe siècle, influencent de façon comparable la musique allemande et que François Couperin a tenté de combiner dans Les Goûts réunis.

Une version antérieure (BWV 831a) existe dans la tonalité d'ut mineur, remontant aux années 1730-1733. Il est possible que Bach l'ait transposée volontairement en si mineur, tonalité la plus éloignée de celle du Concerto Italien.

« Ouverture » est pris, par métonymie, dans le sens de « suite commençant par une Ouverture de dimension importante » : c'est dans ce cadre qu'ont été composées les suites de François Couperin (que ce dernier intitule « Ordres » ), succession de danses traditionnelles et de pièces descriptives ou de caractère qui se démarquent de la suite régulière pratiquée par les compositeurs français du XVIIe siècle après Johann Jakob Froberger (succession Allemande - Courante - Sarabande - Gigue). De telles suites ont été composées aussi bien pour instrument solo que pour formations orchestrales. L'œuvre de Bach, bien que destinée à un clavecin, suggère fortement le style orchestral et est donc servie au mieux par un clavecin à deux claviers permettant les oppositions de plans sonores. Par son ampleur et sa structure, cette œuvre est à rapprocher des Partitas composés quelques années auparavant.

Mouvements :

  1. Ouverture
  2. Courante
  3. Gavotte I/II
  4. Passepied I/II
  5. Sarabande
  6. Bourrée I/II
  7. Gigue
  8. Écho

Bach a également composé quatre Ouvertures pour orchestre, BWV 1066 à 1069 dont l'inspiration et le style sont identiques.

L'Ouverture française est une des pièces pour clavier les plus connues de Bach et a donné lieu à un nombre important d'enregistrements, tant au piano qu'au clavecin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]