Osteostraci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Osteotracés étaient des poissons sans mâchoires ou «agnathes» qui apparurent il y a environ 420 millions d'années environ, au Silurien supérieur. D'abord marin, cet ordre de poissons envahit ensuite les eaux douces.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agissait de créatures plates se nourrissant sur les fonds marins grâce à une bouche ronde et totalement infère. Les osteotracés étaient pourvus d'un bouclier facial formé d'un seul os qui, contrairement aux hétérostracés, ne grandissait pas tout au long de la vie. La croissance de ce bouclier s'amorçait à l'âge adulte jusqu'à atteindre une fois pour toutes sa taille définitive. Les paléontologues estiment en effet que du fait de sa constitution (un os unique), une croissance indéfinie n'était pas possible. Ainsi il est fort probable que les alevins en fussent dépourvus.

Leur anatomie indique qu'ils devaient être de bons nageurs. Ils possédaient en effet une nageoire dorsale et en lieu et place des nageoires pectorales deux « ailes » recouvertes d'écailles. Enfin, la queue est forte et possède un lobe supérieur proéminent.

Le squelette bien que cartilagineux, était recouvert d'une fine couche osseuse qui a parfois permis une excellente fossilisation de ces poissons. Est ainsi connue la structure du cerveau, des branchies, de la bouche et même d'une partie du système sanguin et nerveux.

Le système nerveux est particulièrement bien développé sur le sommet et les côtés du crâne où se trouvent les organes sensoriels des ostéotracés. Ces organes devaient ainsi aisément détecter les vibrations de l'eau ou jouer un rôle d'électro-récepteur.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Douglas Palmer, The Marshall Illustrated Encyclopedia of Dinosaurs & Prehistoric Animals, New Line Books,‎ 2002, 312 p. (ISBN 1577172930)


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :