Osborne 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Osborne 1
L'ordinateur Osborne 1, ouvert.
L'ordinateur Osborne 1, ouvert.
Développeur Osborne Computer Corporation (en)
Date de sortie Avril 1981
Système d'exploitation CP/M
Processeur Zilog Z80
Mémoire 64 ko
Masse 10,7 kg
L'écran vert sur fond noir de l'Osborne 1.

L'Osborne 1 est un des premiers ordinateurs portables commercialisé, sorti en avril 1981 et conçu par Adam Osborne et Lee Felsenstein (en) de la firme américaine Osborne Computer Corporation (en).

Description[modifier | modifier le code]

L'Osborne 1 pesait 10,7 kg, et utilisait le système d'exploitation CP/M version 2.2. Son processeur est un Z80 à 4 Mhz et sa mémoire est de 64 ko[1]. Son principal défaut, relatif[2],[3], était son écran de 5 pouces et son (ses) lecteur(s)[4] de disquette simple face simple densité de 83 ko ; il disposait malgré tout, en standard, d'un port série et d'un accès au bus IEEE-488 permettant la connexion parallèle (imprimante).

Son encombrement avait été spécialement étudié par son concepteur pour aller sous le siège du passager dans l'avion et non dans la soute à bagages[5], le clavier étanche verrouillant et protégeant toute la connectique, l'écran et les lecteurs (seule la prise secteur demeurait accessible de l'autre côté, le fond de l'appareil se trouvant au-dessus, la machine posée debout fermée).

De plus, en vertu des standards américains, il marchait quelle que soit la tension du secteur entre 120 et 240 volts, en 50 ou 60 Hz, sans changement du câble d'alimentation, car il ne possédait pas (sans ajout d'un accessoire) de batterie interne le rendant réellement indépendant du secteur.

Ce fut un succès commercial avec plus de 10 000 exemplaires vendus pour chacun des premiers mois de sa commercialisation[6], un million de dollars américains ayant été engrangés par la firme au 1er septembre 1981.

Sa grande force était le pack de logiciels (bundle) fourni avec la machine :

Il a inspiré de nombreux modèles de portables parmi ses concurrents.

Son principal concurrent dans les années 1980 fut le Kaypro qui était équipé de lecteur de disquettes de 390 ko, d'un écran de 9 " et, certains modèles, d'un disque dur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://oldcomputers.net/osborne.html
  2. À l'époque on affichait seulement 52 caractères par ligne sur 24 lignes en scrollant horizontalement dans une page de 80 colonnes
  3. on pouvait brancher un écran supplémentaire en poste fixe, recopiant la vidéo entière des 80 colonnes.
  4. Si quatre emplacements existaient, seulement deux lecteurs équipaient la machine en pratique.
  5. voir la documentation commerciale.
  6. Leonard G. Grzanka, « Requiem for a Pioneer » in Portable Computer Magazine, janvier 1984

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thom Hogan, Osborne 1 Technical Manual. Mike Iannamico (2F00153-01 ed.). Osborne Computer Corporation, 1982.
  • Adam Osborne, John Dvorak, Hypergrowth: the rise and fall of Osborne Computer Corporation, Idthekkethan Pub. Co., 1984 (ISBN 0918347009)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :