One Too Many Mornings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

One Too Many Mornings

Chanson de Bob Dylan
extrait de l'album The Times They Are a-Changin'
Sortie 13 janvier 1964
Enregistré 24 octobre 1963
Durée 2:41
Genre folk
Auteur Bob Dylan
Producteur Tom Wilson
Label Columbia

Pistes de The Times They Are a-Changin'

One Too Many Mornings est une chanson de Bob Dylan, parue en 1964 sur son troisième album, The Times They Are a-Changin'. C'est l'une des rares chansons d'amour de l'album, mais elle s'inscrit dans le ton pessimiste du reste en relatant une rupture, peut-être celle de Dylan lui-même avec sa petite amie de l'époque, Suze Rotolo[1].

Des versions live apparaissent sur les albums Hard Rain (enregistré et paru en 1976) et Live 1966, The "Royal Albert Hall" Concert (enregistré en 1966 et paru en 1998). D'autres versions n'ont jamais connu de sortie officielle, notamment celles enregistrées en 1969 avec Johnny Cash lors des sessions de l'album Nashville Skyline[1].

Reprises[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jim Esch, « One Too Many Mornings », Allmusic (consulté le 13 mars 2010)

Lien externe[modifier | modifier le code]