Nuclear-Free Future Award

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Nuclear-Free Future Award ou prix de l'avenir sans nucléaire.

Ce prix a été fondé à la suite de l’Assemblée Mondiale sur l’Uranium réunie à Salzbourg en Autriche en 1992. Depuis 1998, il a été remis à des personnes ou des organisations ayant œuvré pour un monde sans nucléaire[1].

Lauréats[modifier | modifier le code]

  • 2008
  • 2006
    • Opposition: Sun Xiaodi, Chine (pour son courage pour avoir rapporté les dangers associés à la production d'uranium en Chine)[4]
    • Education: Dr. Gordon Edwards, Canada (pour son engagement pour informer le public canadien sur les dangers de l'extraction de l'uranium)[4]
    • Solutions: Wolfgang Scheffler et Heike Hoedt, Allemagne (pour sa démonstration du Four solaire comme d'une energie alternative pour les communitès des pays du sud)[4]
    • pour l'ensemble des réalisations : Ed Grothus, USA (pour avoir voué sa vie d'ancien concepteur d'armes à devenir un porte parole de la paix dans la communauté pro-nucléaire de Los Alamos)[4]
  • 2004
    • Opposition: JOAR, indigenous Indian farmers (which has sought to defend the health of the tribal peoples who live near the state-operated Jaduguda uranium mine in Bihar)[5]
    • Education: Asaf Durakovic, American nuclear medic (who founded the Uranium Medical Research Center, an independent non-profit institute which studies the effects of uranium contamination)[5]
    • Solutions: Jonathan Schell, American publicist (who trusts the democratic power of informed consensus to set the world upon the path of universal nuclear disarmament)[5]
    • pour l'ensemble des réalisations : Hildegard Breiner, Austria (the "grand dame" of the Austrian grassroots environmental movement, who protested against the Zwentendorf nuclear facility)[5]
    • Special Recognition: the IndianCity Montessori School in Lucknow, India (the world's largest private school, which has a mission to create a nuclear-free future)[5]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]