Natisone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 56′ 43″ N 13° 21′ 53″ E / 45.9453, 13.3647

Natisone
Illustration
Caractéristiques
Longueur 55 km
Bassin 322 km2
Débit moyen ?
Cours
Source monte Maggiore Préalpes juliennes
· Altitude 415 m
Confluence le Torre
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Italie Italie et Drapeau de la Slovénie Slovénie

Le Natisone (Nadison en langage du Frioul, Nadiža en slovène)[1] est le plus important cours d'eau du Frioul oriental, et le principal affluent de la rivière Torre qui se jette dans le fleuve Isonzo.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il naît en Italie à 415 mètres d’altitude, aux confins entre la Slovénie et le Frioul-Vénétie julienne et dérive de la confluence du Rio Bianco (en slovène Bela Nadiža) et du Rio Nero (en slovène Črni Potok) qui descendent des pentes du Monte Maggiore et du Gabrovig.

Au début il marque la frontière italienne et, peu après avoir reçu les eaux des torrents Namlen et Jamnik, entre et continue son parcours en Slovénie. Après avoir parcouru environ 10 km dans cet état, le Natisone retourne en Italie au col du Stupizza et commence son cours dans le Val Natisone. Il reçoit ensuite les eaux des sources : Poiana, Arpit et Naklanz ; de quelques torrents : le Jauarščak, le Tarčešnjak, et le Zejac ; à Ponte san Quirino, du torrent Azzida. Dans cette zone, le Natisone est caractérisé par les érosions de son lit qui forment de grandes cavités près des hameaux de Vernasso et Ponte San Quirino.

Le débit maximum du fleuve est de 8 m3⋅s-1[2], mais est sujet, en périodes pluvieuses, à des crues subites qui ne génèrent pas de dégât à cause de la hauteur des rives. Le débit moyen peut atteindre les 4 m3⋅s-1, alors que celui de printemps et d’automne est de 6–8 m3⋅s-1[3].

Sa longueur, depuis l’union du Rio Bianco avec le Rio Nero jusqu’à la confluence avec le torrent Torre, est de 55 km, alors que la longueur totale, comprenant aussi le Rio Bianco, est de 60 km[4]. Après avoir traversé la vallée de Stupizza, le Natisone traverse les communes de Pulfero, San Pietro al Natisone, Cividale del Friuli, Premariacco, Manzano, San Giovanni al Natisone et se jette dans le Torre près de Trivignano Udinese.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Ce toponyme est déjà mentionné en lointaine époque ("Natisa" dans Naturalis Historia livre III, 126 de Pline l'Ancien) et, ensuite à l’époque lombarde ("ad pontem Natisonis fluminis" dand l'Histoire des Lombards livre V, 23 de Paolo Diacono); l'origine supposée provient du latin "natare" c’est-à-dire nuotare, nager ou s’écouler en français[5].

Le fleuve donne son nom aux Valli del Natisone, en province de Udine. Son bassin est de 322 km2.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Carta topografica 1:25.000 foglio 041 "Valli del Natisone - Cividale del Friuli", editrice Tabacco
  2. Guida delle Prealpi Giulie di Olinto Marinelli, Atesa editrice
  3. Scheda "Nadiža" da sl.wikipedia.org
  4. Misura effettuata da Giovanni Marinelli
  5. Dizionario di Toponomastica - I nomi geografici italiani, UTET editore

Sources[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]