Naglfar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naglfar (homonymie).

Dans la mythologie nordique, Naglfar ou Naglfari[1] est un bateau qui se détachera lors du Ragnarök, conduisant les géants au combat. Il sera dirigé par le géant Hrymr (d'après la Gylfaginning) ou par Loki (selon la Völuspá).

Présentation[modifier | modifier le code]

Selon Snorri Sturluson, Naglfar est construit à partir des ongles des morts, et c'est la raison pour laquelle il convient de les couper de façon à retarder le Ragnarök.

Si l'on retient l'explication donnée par Snorri, naglfar se traduirait par « bateau des ongles » (du vieux norrois nagl, « ongle »). Mais il pourrait s'agir d'une étymologie populaire[2]. De nombreux auteurs le traduisent par « bateau des morts » ou « bateau des cadavres », en rapprochant la première partie du nom du latin necare, « tuer »[3], du gotique naus, « mort » ou du grec νέκυς / nekus, « cadavre »[4] ou encore du vieux norrois nár, « cadavre »[5]. John Lindow retient quant à lui le sens de « clou » pour nagl, et y voit une métonymie pour « bateau »[6].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Naglfar est la version des deux manuscrits de la Völuspá et la leçon la plus fréquente des manuscripts de l’Edda de Snorri.
  2. Simek, 1996 ; Faulkes, 1988:172.
  3. Faulkes, 1988:172.
  4. Simek, 1996.
  5. Dillmann, 2003.
  6. Lindow, 2002.

Sources[modifier | modifier le code]

Sources primaires[modifier | modifier le code]

Sources secondaires[modifier | modifier le code]

  • Dillmann, François-Xavier (trad.). 2003. Snorri Sturluson: L'Edda. Paris : Gallimard. ISBN 2-07-072114-0.
    • Faulkes, Anthony (éd.). 1988. Snorri Sturluson: Edda. Prologue and Gylfaginning. London : Viking Society for Northern Research. ISBN 0-903521-21-0.
  • Lindow, John. 2002. Norse mythology: a guide to the gods, heroes, rituals, and beliefs. New York : Oxford University Press. ISBN 0-19-515382-0.
  • Simek, Rudolf. 1996. Dictionnaire de la mythologie germano-scandinave. Paris : Le Porte-Glaive. ISBN 2-906468-37-1.