NKK Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

NKK FC

Généralités
Nom complet Nippon Kōkan Football Club
Surnoms Kōkan
Fondation 1912
Disparition 1994
Stade Todoroki Athletics Stadium
Kawasaki, Japon
Championnat actuel Japan Football League Division 2

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Nippon Kōkan Football Club (日本鋼管サッカー部, Nippon Kōkan Sakkā-bu?), ou NKK Football Club, était un club de football japonais entre 1912 et 1994. Il jouait dans la Japan Soccer League depuis 1967 jusqu'à sa fermeture. Il était affilié à la NKK, une entreprise métallurgique faisant aujourd'hui partie du conglomérat JFE Holdings.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1912, mais ne commence à jouer au football que dans les années 1920. Il joue ses matchs au Todoroki Athletics Stadium à Kawasaki et au Mitsuzawa Stadium (en) de Yokohama.

De 1985 à 1988 il est l'un des prétendants au titre de la JSL, et termine trois fois second.

Quand la J. League est formé en 1992, le club décide de ne pas la rejoindre, et choisit la Japan Football League (JFL). Le club entre en première division de la JFL, mais se voit relégué à la fin de la saison.

Historique en championnat[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Promu en Japan Soccer League
  • 1979 : Relégué en JSL Division 2
  • 1981 : Champion de JSL Division 2
  • 1982 : Relégué en JSL Division 2
  • 1983 : Champion de JSL Division 2
  • 1985 : Second de JSL Division 1
  • 1986-87 : Second de JSL Division 1
  • 1987-88 : Second de JSL Division 1
  • 1990-91 : Relégué en JSL Division 2
  • 1992 : Restructuration de la ligue, rejoint la Japan Football League Division 1. Relégué en JFL Division 2.
  • 1993 : 3e place de JFL Division 2. Dernière saison.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Autres sports[modifier | modifier le code]