MusicBrainz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de MusicBrainz

URL musicbrainz.org
Description Encyclopédie musicale collaborative
Commercial Non ; Sous licence PD/CC-BY-NC-SA
Publicité Non
Langue(s) Anglais
Siège social San Luis Obispo, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Propriétaire MetaBrainz
Créé par Robert Kaye
Lancement 2000
État actuel Actif

MusicBrainz est une base de données musicale, collaborative, universelle, librement diffusable. Elle référence des enregistrements d'œuvres, et non des œuvres en elles-mêmes. MusicBrainz a une existence légale au travers de MetaBrainz (voir encadré).

Au 13 octobre 2011, la base de données comprend des données sur plus de 620 000 artistes ou groupes, plus de 970 000 sorties, et plus de 54 000 labels.

Motivation[modifier | modifier le code]

Comme le projet freedb, MusicBrainz a été créé suite au changement des conditions d'accès aux données de CDDB de la société Gracenote. L'objectif était de fournir un service similaire mais dont les données resteraient libres[1]. MusicBrainz se différencie cependant de freedb dans son choix d'un algorithme plus précis pour le calcul de l'identifiant disque unique (nommé DiscId), et par le mode de contribution des données. Là où freedb reproduit le modèle de CDDB, consistant à soumettre immédiatement les données d'un disque, sans contrôle ni possibilité de faire des corrections ultérieures, MusicBrainz met en place un système d'édition modérée où chaque changement est soumis aux votes des autres contributeurs.

Description technique[modifier | modifier le code]

En pratique, il s'agit d'une base de données en ligne, et contenant les types d'enregistrements suivants :

  • Albums (ou releases) : il s'agit des descriptifs d'enregistrements de type CD, albums distribués sur internet, vinyles... Les albums sont attribués à un ou plusieurs artistes (compositeurs), et sont accompagnés de dates et pays de sortie publique.
  • Artistes : ce sont par exemple des interprètes et des compositeurs. Il peut s'agir de groupes, comme de personnes.
  • Labels : il s'agit des sociétés éditrices de disques et CD.
  • Pistes : une piste est un morceau enregistré et faisant partie d'un album. Elle est constituée d'un titre, d'une durée, d'un numéro d'ordre sur le support, et éventuellement d'une empreinte numérique unique.
  • Relations : relations entre artistes (parenté, affiliation à un groupe...), entre artistes et albums (arrangement, interprétation, ...), entre albums (version remasterisée, ...), entre artiste et pistes, et entre pistes (une piste peut se voir affecter pratiquement les mêmes relations qu'un album).

On peut accéder à cette base de données par le bais de Service Web XML ouverts à tous. Ses données sont maintenues par des utilisateurs bénévoles. Pour ce faire, les contributeurs utilisent le site Web MusicBrainz.org, lequel offre tous les outils nécessaires à l'édition des données, au vote des modifications, et à la communication entre utilisateurs.

Le site comme la base de données sont développés par des utilisateurs bénévoles. L'hébergement, les machines, sont payés par MetaBrainz, grâce aux dons reçus, et au produit des ventes des données aux entreprises en faisant une utilisation commerciale (voir site web pour la liste de ces entreprises).

La fondation MetaBrainz compte parmi ses entreprises clientes BBC, Amazon (pour sa nouvelle plateforme musicale SoundUnwound), Last.fm ou encore Spotify[2].

Logiciel clients[modifier | modifier le code]

Picard[modifier | modifier le code]

MusicBrainz fournit un logiciel nommé Picard. Picard permet l'identification des fichiers MP3 qui lui sont soumis et le remplissage automatique des tags ID3 de ces fichiers. Pour ce faire, Picard analyse la "signature" de ces fichiers et la compare à la base de données en ligne. Picard permet également à l'utilisateur de soumettre les nouvelles informations à MusicBrainz pour l'enrichir.

Picard est multi-plateforme, supporte l'unicode et intègre un système de plugins qui permet d'étendre ses fonctionnalités. Il utilise une technologie d'empreintes numériques de type PUID.

Tagger[modifier | modifier le code]

Picard remplace un logiciel plus ancien, Tagger qui utilisait une autre technologie d'empreintes numériques de type TRM par MusicBrainz, jugée obsolète. Tagger ne gérait pas convenablement les caractères non-latins (Cyrillique, Thaï, Japonais...) et les remplaçait par des caractères illisibles. Le logiciel Tagger n'est plus utilisable depuis février 2008[3]. MusicBrainz souhaite que le logiciel Picard soit son remplaçant et n'utiliser dorénavant que des empreintes numériques de type PUID[4].

Maintenance des données[modifier | modifier le code]

Les données de MusicBrainz sont maintenues par qui le désire, à condition d'ouvrir un compte utilisateur (gratuit). La majorité des modifications sont soumises au vote, afin d'en vérifier l'exactitude mais aussi d'en vérifier la forme. En effet, les titres, les noms propres, les relations entre entités, font l'objet d'une nomenclature destinée à prévenir la création de doublons, et à faciliter le classement et la recherche des données.

Communauté MusicBrainz[modifier | modifier le code]

Les utilisateurs de MusicBrainz peuvent communiquer via mailing list, IRC, forum et annotations laissées lors des votes de modifications. Certains utilisateurs expérimentés deviennent auto-éditeurs (modérateurs, en quelque sorte), sur proposition et vote de leurs pairs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]