Movimiento Armado Quintín Lame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
(es) Movimiento Armado Quintín Lame
MAQL
Idéologie indigénisme,marxisme
Objectifs Respect des droits des communautés indigènes, lutte contre le capitalisme et «pour une patrie juste»
Statut Dissout en 1991 (accord de paix avec le gouvernement Colombien)
Fondation
Date de formation décembre 1984
Fondé par Luis Angel Monroy
Pays d'origine Drapeau de la Colombie Colombie
Actions
Mode opératoire autodéfense armée, assassinat
Zone d'opération Colombie, principalement Cauca, sporadiquement Tolima, Chocó et Antioquia
Période d'activité 1984-1991
Organisation
Chefs principaux Luis Angel Monroy (mort en 1985), Gildardo Fernandez, Leonardo Ulcue
Membres 100 à 200 combattants
Branche politique Conseil Régional Indigène du Cauca
Financement Contributions volontaires des communautés indigènes, extorsions
Groupe relié M-19
Conflit armé colombien

Le Movimiento Armado Quintín Lame (généralement appelé simplement Quintín Lame, français : Mouvement armé Quintín Lame) est une guérilla colombienne à tendance indigéniste dont la création est annoncée officiellement en décembre 1984[1], et active jusqu'à l'accord de paix du 27 mai 1991 avec le gouvernement[2]. Son nom est tiré du leader indigène Manuel Quintín Lame (1880-1967). Le Quintín Lame a été actif essentiellement dans le département du Cauca[3],[4]. Plus qu'une guérilla à but révolutionnaire, ce mouvement a parfois été analysé comme une manière pour certaines populations indigènes de se protéger de la violence de la force publique et d'autres guerrillas comme les FARC[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(es) Génesis y desarrollo de un movimiento armado indígena en Colombia, Juan Ibeas, 1995, América Latina Hoy vol. 10, pp. 36-48

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) communiqué de décembre 1984, annonçant la création du Quintín Lame et en expliquant les raisons
  2. (es) Accord du 27 mai 1991 entre le gouvernement colombien et le Quintín Lame, prévoyant le désarmement de ce dernier
  3. (es) Interview de deux membres du Quintín Lame en 1988
  4. (es) Las guerras de Corinto, El Espectador, 14 novembre 2009
  5. Daniel Pécaut, Les Farc, une guérilla sans fins ?, Paris, Lignes de repères,‎ 2008, 169 p. (ISBN 9782915752397), p. 37