Cauca (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

2° 27′ 00″ N 76° 37′ 00″ O / 2.45, -76.6167

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cauca.
Cauca
Blason
Blason
Drapeau
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Capitale Popayán
Gouverneur Juan José Chaux Mosquera (depuis le 1er mai 2005)
Démographie
Population 1 182 022 hab.[1] (2005)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Superficie 2 930 800 ha = 29 308 km2
Localisation
Image illustrative de l'article Cauca (département)

Le département du Cauca est l’un des 32 départements de la Colombie dont la ville capitale est Popayán surnommée la ville blanche (« Ciudad blanca »). Il se situe au sud-ouest du pays et compte environ 1 300 000 habitants (projection 2010[1]).

C’est aussi la région montagneuse où l’importante rivière Cauca prend naissance.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Période précolombienne[modifier | modifier le code]

Les principales tribus indigènes qui habitaient la région sont les páez, les guambianos, les aviramas, les totoroes, les polindaras, les paniquitaes, les coconucos, les patías, les bojoles, les chapanchicas, les sindaguas, les timbas, les jamundíes et les cholos[2].

Période coloniale[modifier | modifier le code]

Le premier conquistador à entre dans le territoire du Cauca est l'espagnol Sebastián de Belalcázar, qui recherchait l'Eldorado accompagné entre autres par les capitaines Pedro de Añazco et Juan de Ampudia. Il fonde la ville de Popayán le 13 janvier 1537[3]. Le 10 mai 1540, Charles Quint concède à Belalcázar le titre de gouverneur de Popayán dont la juridiction va de Pasto à la serranía de Abibe.

XIXe et XXe siècles[modifier | modifier le code]

Au sein de la Grande Colombie, la région de l'actuel Cauca est désignée sous le nom de Province de Popayán. Le département de Cauca dont elle fait partie comprend alors aussi les provinces de Buenaventura, du Chocó et de Pasto.

Lors de la dissolution de la Grande Colombie, la nouvelle République de Nouvelle-Grenade abolit les départements. La province de Popayán couvre alors toute la partie sud de la Colombie[4],[5].

En 1856, les différents gouvernements, cédant aux fortes tendances régionalistes existantes, ont donc divisé la République de Nouvelle-Grenade en 36 provinces. Celle de Popayán ne comprend plus alors que la partie orientale du département actuel, la partie occidentale faisant partie de la province de Barbacoas.

Le 11 juin 1857, le Congrès, crée l'État fédéral de Cauca. C'est le début de la période fédéraliste qui sera marquée par la naissance de la Confédération grenadine en 1858 puis des États-Unis de Colombie en 1863.

En 1886, la nouvelle constitution centraliste abolit les États souverains et crée les départements, parmi lesquels le département de Cauca, un des 26 départements de la nouvellement créée République de Colombie, qui reprend les limites de l’État souverain. En 1904, le territoire de l'actuel département de Nariño se sépare pour former un nouveau département. Le Cauca acquiert son extension actuelle en 1910, après que les nouveaux départements de Vaupés, Caquetá, Putumayo, Chocó et Valle del Cauca aient été créés.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Histoire récente[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Carte topographique du Cauca.

Le département de Cauca est situé au sud-ouest de la Colombie. Il est bordé au nord par le département du Valle del Cauca, à l'est par ceux de Tolima, Huila et Caquetá, au sud par ceux de Putumayo et Nariño. Sa côte ouest est baigné par l'océan Pacifique. Le département couvre un total de 29 308 km2, en comptant l'île Gorgona, île volcanique inhabitée qui dépend de la municipalité de Guapi.

La plus grande partie du relief du département est constitué de montagnes, les cordillères Occidentale et Centrale traversant le département du nord au sud, séparées par les vallées des rios Cauca et Patía. À l'est se trouvent les plaines de la côte Pacifique.

Climat[modifier | modifier le code]

Les périodes de pluie surviennent généralement de mars à mai et de septembre à novembre. Les périodes sèches correspondent aux mois de janvier, février, juin et juillet. Du fait du relief, au Cauca se rencontrent les pisos térmicos (es) chaud, tempéré et froid, et les climats sub-andins, alto-andins et páramo[6].

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Municipalités du Cauca.

Le département de Cauca est découpé en 39 municipalités. Sa capitale est Popayán.

Municipalité Superficie (km2) Population (2005) Densité (hab./km2)
Almaguer 320 18 393 57,5
Argelia 655,6 290 0,4
Balboa 402,83 23 699 58,8
Bolívar 755 43 461 57,6
Buenos Aires 410 22 804 55,6
Cajibío 747 34 818 46,6
Caldonó 379,98 31 045 81,7
Caloto 397,21 36 901 92,9
Corinto 320 22 825 71,3
El Tambo 3 280 34 258 10,4
Florencia 56,285 6 014 106,8
Guachené[note 1] 392,21
Guapi 2 681 28 649 10,7
Inzá 1 258 27 172 21,6
Jambaló 14,831 14 831 1 000
La Sierra 217 10 844 50
La Vega 484 33 133 68,5
López de Micay 3 101 12 950 4,2
Mercaderes 827 17 670 21,4
Miranda 185 31 967 172,8
Morales 265 24 381 92
Padilla 100 8 279 82,8
Paez 1 258 31 548 25,1
Patía 723 20 807 28,8
Piamonte 1 148,8 1 387 1,2
Piendamó 197 36 225 183,9
Popayán 483,11 258 653 535,4
Puerto Tejada 10,2 44 220 4 335,3
Puracé 707 14 923 21,1
Rosas 42,091 11 421 271,3
San Sebastián 436 12 976 29,8
Santander de Quilichao 518 80 653 155,7
Santa Rosa 3 198 5 300 1,7
Silvia 662,4 30 826 46,5
Sotará 574 15 894 27,7
Suárez 389,87 19 002 48,7
Sucre 56,28 7 907 140,5
Timbío 205 30 222 147,4
Timbiquí 1 813 17 069 9,4
Toribío 412 26 616 64,6
Totoró 421,98 17 611 41,7
Villa Rica 74,3 14 378 193,5

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population du département de Cauca (Source : DANE[7])
1973 1985 1993 2005 -
716 885 857 751 1 127 678 1 268 937 -

Composition ethnique[modifier | modifier le code]

La population du Cauca est composée de 56,31 % de Métisses et de Blancs (dont la majorité est métisse), 22,19 % d'afro-colombiens et 21,5 % d'Amérindiens[1],[8].

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du Cauca est principalement basé sur l'agriculture. La production agricole est composée en particulier d'agave, canne à sucre, panela, café, pomme de terre, maïs, manioc, haricot, tomate, mûre andine et asperge. L'élevage est également très important avec sa production de viande et de lait[9].

La pisciculture s'est également développé ces dernières années[9].

Dans la région côtière du Pacifique se trouve une des plus grandes régions forestières du pays. Dans la région du río Naya, se trouvent des gisements d'or et des réserves pétrolifères[9].

Éducation[modifier | modifier le code]

Le Cauca éberge l'université du Cauca, un important centre d'éducation supérieure public du sud-ouest colombien.

Culture[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Municipalité créée en 2006

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :