Moses Austin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Austin.
Le tombeau de Moses Austin est à Potosi, au Missouri.

Moses Austin (4 octobre 176110 juin 1821) fut l'un des principaux acteurs du développement industriel des États-Unis et le père de Stephen F. Austin, l'un des premiers colons américains du Texas. Il reçut l'autorisation des Espagnols de faire venir des Anglo-Américains dans le Texas espagnol. Il fut également le premier à installer une colonie américaine à l'ouest du Mississippi.

Né à Durham (Connecticut), il s'installa à Philadelphie en 1784 et entra au service d'un commerçant aux côtés de son frère. L'année suivante, il se maria avec Mary Brown, qui appartenait à une famille enrichie par les activités minières. Moses Austin s'installa ensuite dans le comté de Wythe, où il développa sa propre affaire dans les mines. Il eut plusieurs enfants dont Stephen F. Austin, son deuxième fils né en 1793. Moses Austin finit par faire faillite, quitta la Virginie pour le Missouri, qui faisait alors partie des colonies espagnoles[1]. Il prit la nationalité espagnole, s'intéressa aux mines de la région et fonda Potosi. La guerre de 1812 puis la panique de 1819 ruina Austin. Il est arrêté et jeté en prison à cause de ses dettes. Après sa libération, il part pour San Antonio de Bexar en 1820 et cherche à devenor empresario dans le Texas espagnol. Mais le gouverneur Antonio María Martínez refuse de l'écouter et le contraint à quitter le territoire. Par l'intermédiaire de Felipe Enrique Neri, Baron de Bastrop, il finit par obtenir gain de cause et s'établit à Natchitoches. En 1821, il rejoint le Missouri et permet à 300 colons de s'installer au Texas.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Barker, Eugene C., Life of Stephen F. Austin (1926)
  • J.R. Edmondson, The Alamo Story-From History to Current Conflicts, Plano, Republic of Texas Press,‎ 2000 (ISBN 1-55622-678-0)
  • Gracy, David B., Moses Austin: his life (Trinity University Press, 1987) ISBN 0-911536-84-1
  • Haley, James L. "Texas An Album of History", Doubleday & Co., ISBN 0-385-17307-5
  • Haley, James L.;"Passionate Nation: The Epic History of Texas';Free Press; ISBN 0-684-86291-3
  • Cantrell, Gregg; Stephen F. Austin-Empesario of Texas; Yale University Press; ISBN 0-300-09093-5
  • « Moses Austin », A Dictionary of Louisiana Biography, Vol. 1 (1988), p. 25

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Après le traité de Paris de 1763, la France perd ses possessions continentales en Amérique du Nord. Le Canada est cédé aux Anglais alors que l'ouest du Mississippi revient à l'Espagne

Lien externe[modifier | modifier le code]