Empresario

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de l'État de Coahuila y Tejas en 1833, les territoires concédés aux empresaios apparaissent en rose, vert, jaune et bleu.

Empresario est un mot espagnol signifiant entrepreneur, chef d'entreprise ou homme d'affaires. Ce terme fut utilisé au début du XIXe siècle au Mexique pour désigner une personne qui se voyait accorder par l'État des terres et le droit de s'y installer. Il devait en échange recruter des colons, dont il était responsable, afin de développer sur ce territoire l'agriculture et l'élevage. Les colons devaient alors devenir citoyens mexicains.

Avant l'indépendance du Mexique le système des empresarios existait déjà, le gouvernement espagnol offrait des terres, et les colons en retour les mettaient en valeur, prêtaient serment de loyauté envers la couronne espagnole et promettaient de se convertir au catholicisme.

Après que la République du Texas eut obtenu son indépendance du Mexique, le 2 mars 1836, le jeune État poursuivit avec sa propre version du système des empresarios, offrant des terres au diplomate français Henri Castro ou à Charles Fenton Mercer parmi d'autres.

Quelques empresarios[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gregg Cantrell, Stephen F. Austin, empresario of Texas, New Haven : Yale University Press, 1999. (ISBN 9780300076837)
  • Bobby D. Weaver, Castro's Colony Empresario Development in Texas, 1842-1865. Texas A & M Univ Pr 2006. (ISBN 9781585445189)
  • Douglas R. Egerton, Charles Fenton Mercer and the trial of national conservatism, Jackson : University Press of Mississippi, 1989. (ISBN 9780878053926)