Mithridate Chrestos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mithridate.

Mithidate Chrestos (i.e. « l'Oint », ou « le Bon »[1]), est un roi associé du Pont de 120 à 112 av. J.-C.

Fils de Mithridate V Évergète, il est le demi-frère de Mithridate VI Eupatôr, avec qui il est, encore enfant, associé au trône, et qui le fait assassiner pour régner seul[2].

Bien que les noms des deux princes figurent sur des dédicaces à l'occasion de libéralités faites au gymnasiarque de l'île de Délos en 116/115, le cadet n'y porte pas le titre royal[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Adrienne Mayor, The Poison King: the life and legend of Mithradates, Rome’s deadliest enemy, Princeton University Press, 2010, p. xvii.
  2. Appien, Guerre mithridatique, chap. 112.
  3. Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire »,‎ 2003 (ISBN 202060387X), p. 393.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire »,‎ 2003 (ISBN 202060387X).
  • Claude Vial, Nouvelle Histoire de l'Antiquité — 5. Les Grecs de la bataille d'Apamée à la bataille d'Actium, 188-31, Points Histoire n° H 216, Éditions du Seuil, Paris, 1995 (ISBN 2020131315), p. 140.