Milan Munclinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Milan Munclinger

Naissance 3 juillet 1923
Košice, Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Décès 30 mars 1986
Prague, Drapeau de la République tchèque République tchèque
Activité principale flûtiste, chef d'orchestre, compositeur, musicologue
Années d'activité 1946-1985

Milan Munclinger, né le 3 juillet 1923 à Košice (Slovaquie) et mort le 30 mars 1986 à Prague (République tchèque), était un flûtiste, chef d'orchestre, compositeur et musicologue tchèque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père était un chanteur et metteur en scène connu à l'Opéra du Théâtre National de Prague, sa mère était une actrice au Théâtre National Slovaque à Bratislava.
Entre 1946-1952, Munclinger a étudié au Conservatoire de Prague (la flûte), à la Faculté de Musique de l'Académie tchèque des arts musicaux à Prague (la direction et la composition) et à l'Université Charles (la musicologie, l'esthétique, la philosophie et l'orientalisme).

Depuis 1946, il s'est orienté avant tout vers la musique baroque et les questions de son interprétation. En 1951, il a créé l'ensemble Ars Rediviva dont l'enregistrements et concerts (commentés par Munclinger) ont fait connaître au grand public tchèque la musique baroque.

Éditeur, chef d'orchestre[modifier | modifier le code]

Munclinger a édité de nombreux manuscrits d'archives tchèques et allemandes (il a collaboré notamment avec les éditions Supraphon, International Music Company New York et Baerenreiter). Il a également dirigé plusieurs formations de musique historique (p.ex. l'Orchestre de chambre de Prague, Musici de Praga). Entre 1955-1956, il a participé à l'édition Musica Antiqua Bohemica, récompensée par le grand prix du disque: le Concerto pour flûte de Benda et celui de Richter a été un de premiers enregistrements de Jean-Pierre Rampal en Tchécoslovaquie (Jean-Pierre Rampal flûte, Milan Munclinger direction, Orchestre de chambre de Prague, Ars Rediviva; Supraphon SUA 190 37, partiellement réédité en 2002 - voir Liens externes: Benda, Stamitz, Rosetti Flute Concertos).

Collaboration avec Jean-Pierre Rampal[modifier | modifier le code]

Avec Jean-Pierre Rampal, son maître et ami, Munclinger a collaboré jusqu'à sa mort en 1986. Il a été juré des concours d'interprétation (p.ex. Concours de flûte Jean-Pierre Rampal 1980 et 1983), maître des cours d'interprétation à Bayreuth et à Nice (l'Académie internationale d'été). Il a dédicacé à Rampal ses reconstructions des concerts de Johann Sebastian Bach.
Rampal écrit de Munclinger dans son livre Musique, ma vie. Il a dédicacé à Munclinger ses performances de la musique de Carl Philipp Emanuel Bach.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Il s'est également donné à l'improvisation de jazz, a fondé les ensembles Quatuor à vent Munclinger et Aulos, a réalisé de nombreux enregistrements. Il a fait découvrir au public tchèque les compositeurs français modernes comme André Jolivet.

Il a fait partie des fondateurs de la Jeunesse Musicale en Tchécoslovaquie.

Son activité a considérablement influencé dans son pays la redécouverte de la musique ancienne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources textuelles[modifier | modifier le code]

  • (en) Nicolas Slonimsky, Baker’s Biographical Dictionary of 20th Century Classical Musicians, Schirmer Books,‎ 1997 (ISBN 978-0-02-871271-0)
  • (cs) Československý hudební slovník osob a institucí (Dictionnaire tchèque des musiciens et institutions musicales), vol. 1, Praha (Prague), SHV (Éditions musicales d'État),‎ 1963
  • (cs) Jan Kozák, Českoslovenští hudební umělci a komorní soubory (Musiciens et ensembles de chambre tchécoslovaques), Praha (Prague), SHV (Éditions musicales d'État),‎ 1964, p. 426-429, 456, 469