Mika Myllylä

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mika Kristian Myllylä Cross country skiing pictogram.svg
Mika Myllylä 2001.jpg
Mika Myllylä
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active 1991-2005[1]
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Finlande Finlande
Naissance 12 septembre 1969
Lieu de naissance Haapajärvi
Décès 5 juillet 2011 (à 41 ans)
Surnom Karpasi[2]
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 1 4
Championnats du monde 4 3 2
Coupe du monde (globes) 0 1 1
Coupe du monde (épreuves) 10 7 8

Mika Kristian Myllylä est un skieur de fond finlandais, né le 12 septembre 1969 à Haapajärvi et mort le 5 juillet 2011 à Kokkola. Il a obtenu six médailles olympiques lors de sa carrière, dont un titre sur 30 km à Nagano.

Biographie[modifier | modifier le code]

Champion olympique, neuf fois médaillés aux championnats du monde de ski nordique, comparé aux plus grands fondeurs finlandais de l'histoire, véritable héros national dans un pays où le ski de fond est roi[3], Myllylä est au cœur du scandale de dopage des Mondiaux de 2001, qui se déroulait dans son pays. Lui et cinq de ses compatriotes (dont Harri Kirvesniemi), ont été contrôlé positif à un produit (le HES)[4] masquant la prise d'EPO. Suspendu deux ans, il reprend la compétition lors de la saison 2003-3004, sans grand succès. Après n'avoir pu réintégrer l'équipe nationale, il prend sa retraite sportive en 2005[3], il sombre alors dans l'alcoolisme[5]. Plusieurs fois arrêtés pour conduite en état d'ivresse[3], il divorce en 2007[3]. En juin 2011, il participe en qualité de témoin[6] au procès pour dopage de plusieurs anciens entraîneurs et athlètes finlandais[7], après avoir reconnu sous serment avoir consommé de l'EPO, dans les années 90. Sa mort n'est pas expliquée même si la police exclut la piste criminelle[8]. Il semblerait que son contrôle positif ait eu un impact désastreux, non seulement, sur sa carrière sportive, mais également sur sa vie personnelle[3],[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : France Albertville 1992 Drapeau : Norvège Lillehammer 1994 Drapeau : Japon Nagano 1998
10 km 14e 6e médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze
25 km Poursuite 20e 4e 6e
30 km 34e médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze médaille d'or, Jeux olympiques Or
50 km médaille d'argent, Jeux olympiques Argent
4 × 10 km médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Suède Falun 1993 Drapeau : Canada Thunder Bay 1995 Drapeau : Norvège Trondheim 1997 Drapeau : Autriche Ramsau 1999
10 km 17e médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze médaille d'or, Coupe du Monde Or
25 km Poursuite 18e 4e médaille d'argent, Coupe du Monde Argent médaille d'argent, Coupe du Monde Argent
30 km 23e 4e 10e médaille d'or, Coupe du Monde Or
50 km médaille d'or, Coupe du Monde Or médaille d'or, Coupe du Monde Or
4 × 10 km médaille d'argent, Coupe du Monde Argent

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleurs classements finals[9]: 2e en 1997 et 3e en 1999.
  • 25 podiums[10] : 10 victoires, 7 deuxièmes places et 8 troisièmes places.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tous les résultats de Myllylä », sur www.fis-ski.com (consulté le 22 août 2011)
  2. (en) « Biographie de Myllylä », sur www.fis-ski.com (consulté le 22 août 2011)
  3. a, b, c, d et e (en) « Mika Myllyla, Olympic Skier in Doping Scandal, Dies at 41 », sur www.nytimes.com (consulté le 21 août 2011)
  4. « Myllylä ne savait pas », sur www.liberation.fr (consulté le 21 août 2011)
  5. a et b « Mika Myllylä est décédé », sur www.ski-nordique.net (consulté le 21 août 2011)
  6. (en) « Cross-country skier Mika Myllylä dies aged 41 », sur yle.fi (consulté le 21 août 2011)
  7. « Dopage organisé à la Fédération finlandaise de ski: deux condamnés », sur www.ski-nordique.net (consulté le 21 août 2011)
  8. « Décès de Mika Myllylä », sur www.lequipe.fr (consulté le 21 août 2011)
  9. (en) « Le classement final de chacune de ses Coupes du monde », sur www.fis-ski.com (consulté le 21 août 2011)
  10. (en) « Les 25 podiums de Myllylä en Coupe du monde », sur www.fis-ski.com (consulté le 21 août 2011)