Mercedes-Benz 190

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Appellation[modifier | modifier le code]

Partie issue de la traduction de la page anglaise Mercedes-Benz 190 (disambiguation)

Mercedes-Benz 190 SL
Mercedes-Benz 190 (1964)

Plusieurs modèle ont été commercialisé sous l'appellation 190:

  • 1955–1963 W121
  • 1962–1965 W110
    • 1962–1965 190c
    • 1962–1965 190Dc
  • 1984–1993 W201
    • 1984–1986 190D 2.2
    • 1984–1993 190E 2.3
    • 1986–1987 190E 2.3-16
    • 1987 190D 2.5 Turbo
    • 1987–1991 190D 2.5
    • 1987–1993 190E 2.6


Cet article parle de la W201.

Présentation[modifier | modifier le code]

Mercedes 190 (W201)
Mercedes-Benz 190

Marque Drapeau : Allemagne Mercedes-Benz
Années de production 1982 - 1993
1 874 668 unités produites[1]
Classe Familiale
Moteur et transmission
Transmission Boîte automatique 4 vitesses
Boîte manuelle 4 vitesses
Boîte manuelle 5 vitesses
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline
Chronologie des modèles
Précédent Mercedes-Benz W123 Mercedes-Benz Classe C (W202) Suivant

La Mercedes-Benz 190 est une automobile berline tricorps de la marque Mercedes-Benz. Cette berline sportive a été conçue pour séduire un public plus jeune que celui ciblé par les modèles existants. En effet, l'étude de l'aérodynamique du modèle en font un véhicule économique. Par ailleurs, la sécurité n'a pas été en reste puisque la 190 peut être équipée d'ABS, d'airbag, et la structure de la carrosserie a été étudiée de manière à préserver les personnes à l'intérieur du véhicule.

Introduction[modifier | modifier le code]

Mercedes 190 1984.

C'est en novembre 1982 qu'apparaît pour la première fois cette petite berline portant le code interne W201. Comme ses grandes sœurs, c'est un modèle à propulsion et est l'une des rares Mercedes-Benz à posséder son frein de parking entre les sièges. Son train arrière est de type multibras ce qui lui confère un comportement dynamique.

À son lancement, deux motorisations essence sont disponibles : un 2 litres à carburateur de 90 chevaux pour la 190, un 2 litres à injection de 122 chevaux pour la 190E. Plus de 630 000 unités de cette dernière ont été produites[2].

Modèles diesels[modifier | modifier le code]

En 1983, une toute nouvelle motorisation diesel arrive pour le lancement de la gamme des 190D. Un 2 litres de 72 chevaux à injection indirecte. Le code de ce modèle est 201.122 et développe 123 Nm. La vitesse maximale est annoncée à 160 km/h.

En 1984, une version 2,2 litres de la 190D est commercialisée uniquement sur le marché américain avec une puissance identique à celle du 2 litres, à savoir 72 chevaux.

En 1985, la gamme diesel voit l'arrivée d'un inédit 5 cylindres 2,5 litres de 90 chevaux (code 201.126) qui équipe la 190D, et par la même occasion la W124.

En 1986, le dynamique 5 cylindres 2,5 litres turbo diesel est commercialisé. Développant 122 chevaux et ayant un couple de 225 Nm, sa vitesse maximale est annoncée à 192 km/h. Ce modèle a pour code 201.128 . Un modèle légèrement plus puissant (125 chevaux) est commercialisé uniquement sur le marché américain.

En 1989 cette 190 2.5 turbo D passe de 122 à 126 chevaux, tandis que la puissance du 2 litres diesel passe de 72 à 75 chevaux et celle du 2,5 litres de 90 à 94 chevaux.

Modèles essence[modifier | modifier le code]

La gamme des moteurs essence s'enrichit d'un 2,3 litres de 136 chevaux en 1986, et d'un 6 cylindres en ligne de 2,6 litres affichant 160 chevaux en 1988. En 1991 un nouveau 1 8 litre de 109 chevaux constitue le modèle d'appel (modèle numéro 201.018).

Avec cette 190, Mercedes joue dans la cour de BMW et sa série 3, en sortant des modèles sportifs. C'est ainsi qu'en 1986, Mercedes-Benz sort la 2.3 16 soupapes. Son moteur est conçu en collaboration avec Cosworth. Elle affiche 186 chevaux, passe de 0 à 100 km/h en 7,8 secondes et affiche une vitesse de pointe de 230 km/h. Elle possède une boîte de vitesses inversée (la première est en bas à gauche), ainsi qu'un pont autobloquant et une suspension pilotée. En 1988, Mercedes-Benz redéveloppe ce même moteur et augmente sa cylindrée, la faisant passer à 2,5 litres pour 205 chevaux. Cette augmentation de cylindrée permet d'obtenir plus de souplesse à bas régime.

Modèles sportifs[modifier | modifier le code]

En 1989, Mercedes-Benz sort la 190 EVO I pour pouvoir s'inscrire au Championnat de tourisme allemand DTM. Selon la réglementation, Mercedes-Benz doit produire 502 exemplaires de route. Ce modèle est créé à partir du 2.5-16s possède un moteur de 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, affiche une puissance de 204 chevaux à 6 750 tr/min (195 chevaux à 6 800 tr/min pour la version catalysée) et abat le 0 100 km/h en 7,5 secondes (7,7 secondes pour la version catalysée). Son moteur a un alésage de 97,3 mm et une course de 82,8 mm pour une cylindrée totale de 2 463 cm3. Elle développe un couple de 240 Nm entre 5 000 et 5 500 tr/min (235 Nm entre 5 000 et 5 500 tr/min pour la version catalysée), sa vitesse maximale est de 235 km/h (230 km/h pour la version catalysée). Elle possède une boite manuelle à 5 rapports. Sa consommation est de 7,3 l/100 km (7 l/100 km pour la version catalysée) à 90 km/h ; 9 l/100 km (8,6 l/100 km pour la version catalysée) à 120 km/h et 13,3 l/100 km (12,9 l/100 km pour la version catalysée) en cycle urbain. Elle possède un réservoir de 70 litres.

En mars 1990, Mercedes-Benz présente pour la première fois la 190E 2.5-16 Evolution II au "Geneva Motor Show", également pour pouvoir concourir au championnat DTM. Ce modèle, équipé d'une boite manuelle à 5 rapports abat le 0-100 km/h en 7,1 secondes et est limitée électroniquement à 250 km/h. Son prix était de 450 000 francs. Son moteur est le 2.5 16 soupapes développe 235 chevaux à 7 200 tr/min et a un couple de 245 Nm entre 5 000 et 6 000 tr/min. L'alésage est de 97,3 mm et la course de 82,8 mm, pour une cylindrée totale de 2 463 cm3. Le véhicule consomme 7,3 l/100 km à 90 km/h, 9 l/100 km à 120 km/h et 13,3 l/100 km en cycle urbain. Il possède un réservoir de 70 litres.

Éditions spéciales[modifier | modifier le code]

Trois éditions spéciales, nommées "Avantgarde", de cette voiture ont été produites. Chacun de ces trois modèles, proposant un pack d'options spécifiques, est caractérisé par une couleur de carrosserie particulière. L'intérieur est également modifié afin d'être assorti avec la couleur de la carrosserie. Les trois modèles produit sont :

  • Azzurro : de couleur bleue nacré métallisée. Le moteur est un moteur essence 2.3L de quatre cylindres développant 134 chevaux
    Mercedes-Benz Avantgarde Azzurro
  • Rosso : de couleur rouge, moteur essence 1.8L (108 chevaux)
  • Verde : de couleur verte, moteur diesel 2.5L (94 chevaux)


Successeur[modifier | modifier le code]

La 190 sera remplacée en 1993 par la classe C portant le code interne W202.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eberhard Kittler, Deutsche Autos seit 1990, Band 6, Stuttgart, Motorbuch Verlag,‎ 2001 (ISBN 3-613-02052-1), p. 100
  2. Site de Mercedes-Benz