Mention de signalisation routière en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple de mentions de signalisation routière sur un panneau diagrammatique
Exemple 1
Exemple de mention de signalisation routière sur un panneau directionnel
Exemple 2

Dans le domaine de la signalisation routière de jalonnement, une mention est une inscription littérale d’un nom de lieu ou de service sur un panneau de signalisation.

Dans l'exemple 1 ci-dessous, Bourges, Clermont-Ferrand, Montpellier mais aussi Centre Ville sont des mentions. Par convention la mention peut ne pas reprendre la graphie complète du nom de lieu concerné, comme AUBIGNY s/ N. pour Aubigny-sur-Nère.

Dans l'exemple 2, le nom de l’aire de pique-nique « Gare du Remblai » est aussi une mention.

Caractères[modifier | modifier le code]

Un caractère peut être soit une lettre (y compris les accents), soit un chiffre, soit un signe (trait d'union, parenthèse, apostrophe, point, etc.), soit une abréviation courante « s/ », « s/s »etc.[1]

Types de caractères[modifier | modifier le code]

Aperçu de la police de caractères L1
Police de caractères L1
Aperçu de la police de caractères L4
Police de caractères L4

Les inscriptions sur les panneaux sont composées en caractères droits de type L1, L2 ou L5, ou en caractères italiques de type L4.

Type Désignation Couleur
L1 majuscules droites Noirs
L2 majuscules droites Blancs
L4 majuscules italiques Noirs ou blancs

Il s’agit d’une police créée spécialement pour les panneaux directionnels, se rapprochant de la police Arial Narrow. Chacun des caractères doit s’inscrire dans un rectangle dont les cotes sont normées.

Ainsi pour une hauteur de 100 mm, les largeurs des 4 premières lettres des alphabets L1, L2 et L4 sont les suivants :

Caractères L1 L2 L4 majuscule L4 minuscule
A 76,50 68,00 78,50 53,25
B 65,00 61,25 64,00 55,00
C 68,75 63,50 72,00 54,50
D 68,00 59,75 71,25 55,00

Le descriptif de cette police ainsi que la possibilité de la télécharger peuvent être obtenus à l'adresse suivante. Elle est dénommée « Caractères ».

Signes diacritiques[modifier | modifier le code]

Les accents, trémas, cédilles doivent figurer sur les lettres minuscules et majuscules. Il n'y a pas de point sur les I et J majuscules.

À noter que cette prescription, avant de figurer dans les textes réglementaires, avait déjà été formulée en tant que recommandation dès le 12 juin 1958 par la Commission permanente de Signalisation : « les signes diacritiques (accents, trémas, cédilles) doivent être figurés, même sur les lettres capitales[2] ».

Bien que la règle d'orthographe oblige à écrire les noms de Communes composés avec des tirets, la règlementation proscrit ces tirets, sauf pour le cas de Communes fusionnées. exemple : CHEVILLY-LARUE.

Symboles d'unités[modifier | modifier le code]

Les symboles d'unités utilisés sont les suivants :

t (tonne) - km (kilomètre) - m (mètre) - h (heure) - min (minute) - (euro).

Nombres décimaux[modifier | modifier le code]

Lorsque sur les panneaux, panonceaux et symboles, figure un nombre décimal, le chiffre des unités est séparé du chiffre des décimales par une virgule. Malgré cette prescription, il existe de nombreux panneaux où figure un point décimal.

Utilisation des caractères[modifier | modifier le code]

Les inscriptions sur les panneaux sont composées, dans la majorité des cas, de caractères majuscules droits de type L1 pour les panneaux à fond clair et de type L2 pour les panneaux à fond foncé.

Les inscriptions sur les panonceaux sont réalisées à l’aide de caractères de type L1.

Les caractères italiques de type L4 sont utilisés pour des inscriptions secondaires ou complémentaires sur les panneaux de type D et EB.

Hauteur de base et hauteur de composition[modifier | modifier le code]

Hauteur de base Hb[modifier | modifier le code]

Pour une bonne lisibilité des panneaux, la hauteur des caractères est fonction de la vitesse d'approche des véhicules. On définit dans un premier temps une hauteur de base (Hb) qui servira ensuite à la définition de la hauteur de composition (Hc) qui est aussi souvent la hauteur des caractères.


Hauteur de composition Hc[modifier | modifier le code]

Exemple de panneaux directionnels
Exemple de panneaux D21b où la hauteur de composition est 100 mm. Ainsi les mentions sur fond vert font 125 mm de hauteur et celles sur fond blanc 100 mm

À partir de cette hauteur de base, on déduit la hauteur de composition (Hc) nécessaire au dimensionnement des éléments constitutifs du panneau, de la manière suivante :

Type de panneau Valeur de Hc
Panneaux à fond clair (jaune ou blanc) Hc = Hb
Panneaux à fond foncé Hc = Hb + 1 gamme
Cartouche (jaune ou blanc) Hc = Hb[Hc 1]
  1. Hc = Hb - 1 dans le cas où le cartouche surmonte un panneau de petites dimensions, afin de rééquilibrer visuellement les surfaces.

Gammes de hauteurs des caractères[modifier | modifier le code]

Pour chaque type de caractère, la dimension est définie par la hauteur de la majuscule.

Les différentes gammes de hauteur de caractères (en mm) sont les suivantes :

400 - 320 - 250 - 200 - 160 - 125 - 100 - 80 - 62,5 - 50 - 40 - 30 et 20 mm.

Lorsqu’une indication principale en caractères droits (de type L1 ou de type L2) est suivie d’une indication secondaire (précision de quartier), celle-ci figure en caractères italiques de type L4 d’une hauteur inférieure d’une gamme.

Caractéristiques des mentions[modifier | modifier le code]

Le choix du type de caractères à utiliser pour les mentions de destination s'effectue comme suit :

  • Les mentions « classées » ou « non classées » faisant l’objet d'une signalisation de localité au sens du Code de la Route, les indications génériques et les rabattements vers une voie sont inscrites en caractères L1 ou L2.
  • Les autres mentions figurent en caractères L4, majuscules si elles sont « classées », minuscules (initiale majuscule) si elles sont « non classées ».
Mentions principales Caractères Hauteur
Nom d'agglomération L1 ou L2 Hc
Indication globale AUTRES DIRECTIONS, TOUTES DIRECTIONS
Rabattement vers une autoroute[Cm 1]
« A » suivi d'un nombre de 4 chiffres maxi[Cm 2]
Rabattement vers une route « vers » suivi de N, D, C, R, F suivi d'un nombre de 4 chiffres maxi[Cm 2],[Cm 3]
Nom de quartier L4 majuscules si classées
L4 minuscules si non classées
Hc
Mention de service
Mention touristique
Lieux-dits, cours d'eau, forêts, hameaux… L4 minuscules
Initiale majuscule
Hc
  1. Dans ce cas, le numéro de l’autoroute est complété par un symbole SC17.
  2. a et b Ce nombre peut être complété par un indice d'ordre (A … Z, BlS, TER) inscrit en L1 ou L2 de hauteur de composition Hc – 2 gammes.
  3. La mention « vers » est inscrite en L4 minuscules de hauteur Hc.
Mentions secondaires Caractères Hauteur
Précision de quartier ou de secteur précédée par un trait d'union L4 majuscule si classées
minuscule avec initiale si non classées
Hc – 1
Traduction inscrite entre parenthèses L4 majuscules Hc – 1
Nom de voie inscrit entre parenthèses L4 majuscules Hc – 1
Nom d'agglomération inscrit entre parenthèses


Mentions complémentaires Caractères Hauteur
« Péage » L4 minuscules Hc – 1
« par X… »
« altitude… m » L4 minuscules Hc – 1
« Commune de X… » L4 minuscules
Initiale majuscule
Hc – 2

Composition des mentions[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Instruction interministérielle sur la signalisation routière, 1re partie, article 11 : Inscription sur les panneaux et panonceaux
  2. La signalisation routière en France de 1946 à nos jours, Marina Duhamel-Hertz et Jacques Nouvier, AMC Editions, 1998

Sources[modifier | modifier le code]

  • Instruction interministérielle du 22 mars 1982 relative à la signalisation de direction.

Voir aussi[modifier | modifier le code]